A la une Actus

Lancement du projet Bassma pour le renforcement des capacités des femmes dans la gestion locale

Écrit par FDM

Le coup d’envoi du projet Bassma a été donné sous le thème « Les femmes dans les conseils élus un levier de la bonne gouvernance ». L’objectif ? Promouvoir la participation active des femmes dans la vie politique locale tout en renforçant leur capacité.

Initié par l’association Al-Bouchra pour le développement social, culturel et sportif, en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, via le Fonds de soutien à la représentativité des femmes, le projet Bassma vient d’être mis en oeuvre. Il vise à promouvoir la participation active des femmes dans la vie politique locale et le renforcement de la capacité des femmes élues locales. Lancé sous le signe « Les femmes dans les conseils élus un levier de la bonne gouvernance », ce projet a également pour objectifs de rehausser le niveau du leadership féminin dans la gestion des affaires locales, améliorer leur représentativité et assurer l’accès aux instances de prise de décision sur la base de l’égalité des chances.
Intervenant à cette occasion, la présidente de l’association Al-Bouchra, Hassania El-Ghayech a indiqué que ce projet vise à accompagner les femmes élues, celles s’intéressant à la chose locale et les potentielles candidates aux prochaines élections et leur procurer les outils de l’action politique locale, soulignant l’importance de maîtriser les aspects juridiques et pratiques de la gestion des conseils locaux. De son côté, Abdessamad Maazouzi, encadrant du projet Bassma a expliqué, dans une déclaration à la MAP, que cette formation est axée sur les nouveautés de la gestion des budgets, la gestion déléguée, notamment dans le domaine de la propreté et le leadership féminin dans la prise de décision locale, ajoutant que des campagnes de sensibilisation au profit des femmes sont programmées.

(Avec MAP)

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire