A la une Actus

Immizwar, un fond d’investissement dédié à l’autonomisation économique des femmes

Écrit par FDM

Immizwar, qui signifie en amazigh priorité pour la mère, est un fond d’investissement créée, depuis trois ans, par l’investisseur et acteur économique aux États-Unis d’Amérique, Hicham Ait Belhoucine. L’objectif de ce fond aux dimensions sociales, est d’autonomiser économiquement les femmes à travers des projets générateurs de revenus.

Le fond Immizwar est engagé dans le développement d’investissements solides avec une vision claire visant principalement à autonomiser les femmes marocaines, afin de parvenir à un développement à long terme, et avoir un impact social significatif qui servira de modèle.
La confiance de Hicham Ait Belhoucine dans les compétences et l’expertise des femmes marocaines, et sa fascination pour la résilience des femmes et leur capacité à créer, l’ont poussé à franchir ce pas, dit-il à cet égard : « Il est inconcevable de laisser la moitié de notre société marginalisée. J’ai eu la chance de connaitre des femmes exceptionnelles, qui ont lutté contre la pauvreté mai elles ont réussi à donner un bel avenir à leurs enfants. Ces femmes sont la motivation qui me pousse à travailler avec les femmes, et pour les femmes ».


Les projets d’autonomisation économique des femmes consistent à donner la possibilité aux femmes de travailler depuis leur domicile dans le domaine de l’artisanat. Le fond d’investissement Immizwar a démarré ce projet en concluant un accord de partenariat avec la créatrice de mode traditionnelle résidant à Dubaï, Siham Hajji, qui considère que ce projet créera des opportunités d’emplois pour les femmes, et aussi Il contribuera à un plus grand rayonnement de de l’artisanat marocain.

Afin de rapprocher les services de santé des Marocains, le fond Immizwar travaille sur un vaste projet d’ouverture d’établissements hospitaliers dans toutes les communes rurales, afin d’offrir des services de soins dans toutes les spécialités, notamment le suivi des femmes pendant la grossesse et après l’accouchement, pour réduire la mortalité maternelle et infantile et éviter les complications résultant de la grossesse.
Le fond Immizwar prévoit aussi, la création d’une académie spéciale pour l’éducation, la réhabilitation et le développement
Des enfants autistes, pour offrir à cette catégorie des services médicaux, psychologiques et éducatifs adaptés à leur situation, afin de répondre aux besoins spécifiques de ces enfants pour suivre leur éducation et formation.

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire