A la une Actus

Iltesam, la plateforme contre le travail des enfants

Écrit par FDM

La plateforme Iltesam, Initiative du secteur privé marocain pour la lutte contre le travail des enfants, a été lancée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), en collaboration avec l’Organisation internationale du travail (OIT).

C’est une initiative de plus dans la lutte contre le travail des enfants. La plateforme Iltesam, Initiative du secteur privé marocain pour la lutte contre le travail des enfants, a vu le jour. Une initiative menée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), en collaboration avec l’Organisation internationale du travail (OIT). L’objectif ? Accompagner les entreprises dans leur action de lutte contre le travail des enfants, en mettant à leur disposition des kits de sensibilisation et des formations en ligne, en plus du partage de best practices. A travers cette initiative, la CGEM veut ainsi donner aux entreprises l’opportunité de contribuer à l’atteinte de l’Objectif de Développement Durable (ODD) n° 8.7 appelant les pays à prendre des mesures immédiates et efficaces pour mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025.

Lors du lancement d’Iltesam, le président de la CGEM, Chakib Alj, a notamment fait remarquer qu’« Iltesam est l’équivalent arabe du mot engagement ». «Bien que le travail des enfants ait diminué significativement ces dernières années, il continue à constituer un « enjeu majeur » de développement perpétuant le cercle vicieux de l’analphabétisme, de la pauvreté et de la précarité », a-t-il expliqué, avant d’enchaîner : « L’adhésion de tous – Gouvernement, secteur privé, institutions internationales et ONG – est indispensable pour combattre ce phénomène qui compromet l’avenir des enfants et donc celui de nos sociétés et leur prospérité ».

De son côté, la directrice du Bureau de l’OIT pour le Maroc, la Tunisie, la Libye, l’Algérie et la Mauritanie, Rania Bikhazi, a tenu à mettre en avant les efforts considérables du pays dans la lutte contre le travail des enfants. « D’après l’enquête nationale sur l’Emploi de 2019 au Maroc, 34 000 enfants de moins de 15 ans travaillent toujours contre 517 000 en 1999, a-t-elle repris. Cependant, l’effectif des enfants qui abandonnent annuellement l’enseignement obligatoire reste toujours élevé et la situation est encore préoccupante, principalement pour les enfants âgés de plus de 15 ans ».

(Avec Map)

Commentaires

Commentaire