A la une Actus

Gros succès pour la vente aux enchères « Un Printemps Marocain »

Écrit par FDM

Le 30 mai, Artcurial Maroc organisait une vacation totalisant près de 20 millions de MAD, (1,85 millions d’euros) frais compris. Entre engouement unanime pour l’ensemble des œuvres de l’artiste Mohamed Melehi, notamment celles réalisées pour l’hôtel « Roses du Dadès » et adjudication record pour l’une des œuvres de Jacques Majorelle, la vente, intitulée « Un Printemps Marocain » remporte un franc succès.

Le dimanche 30 mai, Artcurial Maroc orchestrait une vente, en présentiel à la Mamounia, Marrakech et en ligne, se déclinant en quatre chapitres, Majorelle & ses contemporains, ensemble d’œuvres réalisées par Mohamed Melehi et Mohamed Chebaa pour l’hôtel « Roses du Dadès », Art moderne & contemporains marocain et international et enfin Art Contemporain Africain. A 16 heures, démarrait la vacation « Un Printemps Marocain » présentant 156 lots.

Grand succès pour la vente qui totalise près de 20 millions de MAD, frais compris. Tout l’ensemble des œuvres de Mohamed Melehi, notamment celles réalisées pour l’Hôtel « Roses du Dadès », rencontre un vif intérêt et se vend totalement dans une bataille d’enchères. Ainsi, les deux plafonds peints (lots 21-22) quadruplent leur estimation et se vendent respectivement à 2 703 000 MAD (251 000 €) (lot 21) et 2 579 000 MAD (238 000 €) frais inclus (lot 22), les compositions en bois de cèdre sculpté sont adjugées à plus du double de leur estimation, en enregistrant 468 000 MAD (43 400 €) (lot 23) et 390 000 MAD (36 100 €) (lot 24), frais inclus. Les lithographies du même artiste, également très attendues, se sont largement vendues au-dessus de leurs estimations, enregistrant pour l’une d’elle (lot 31) un prix de vente de 75 400 MAD (7000 €). L’un des claustras, en bois de cèdre sculpté et bois laqué, de l’artiste Mohamed Chebaa s’est vendu à 75 400 MAD (7000 €) frais inclus (lot 38).
À noter que les œuvres provenant de l’hôtel «Roses du Dadès» ont été classées sur la liste du patrimoine national marocain et sont interdites de sortie du Maroc.

 

Commentaires

Commentaire