A la une Actus

AALIWICA, le soufi aux mains magiques

Écrit par FDM

Le complexe culturel Sidi Belyout a accueilli le 5 février dernier les oeuvres de l’artiste AALIWICA. Intitulée SKISOFRENIA, l’exposition a voulu traiter ce mal universel dont souffre l’homme : la société de consommation crée des modèles en contradiction avec ce qu’on est comme Homme.

 

Près de 200 œuvres de l’artiste AALIWICA sont exposés au complexe Sidi Belyout pendant deux semaines. Les tableaux mêlant la peinture sur soie, l’acrylique sur toile et techniques mixtes sur bois, abordés avec différentes énergies : force, faiblesse, assurance, manque de confiance, neutralité, arrogance, modestie, spiritualité et légèreté.
Amin AALIWICA qui peint depuis  l’âge de 17 ans est un  peintre multidisciplinaire et autodidacte. Il allie le dessin et le bâtiment tout en restant à l’affut des différents moyens d’expression. Ses œuvres sont l’illustration créative d’un intime enchevêtrement entre les formes, les corps, les idées et les cultures. Dans une quête permanente alliant l’histoire à son patrimoine culturel, AALIWICA nous expose de magnifiques œuvres mêlant des paysages peints à son écriture en tant qu’élément graphique. Ses dernières expositions représentaient des prières. Aujourd’hui, il peint une transe.
AALIWICA travaille sous thèmes et chaque thème est abordé par un moyen d’expression : Musique, peinture, théâtre, vidéo, expression corporelle ou poésie.

Au Complexe Culturel Sidi Belyout (Adresse : Rue Léon L’Africain Quartier Sidi Belyout).

Commentaires

Commentaire