Actus en Vidéos

Une voilée du métro clashe le chroniqueur de Libération

Dans une émission de radio belge, une chroniqueuse a répondu à Luc Le Vaillant, le journaliste de Libération qui avait publié une chronique jugée raciste et islamophobe.

Lundi 7 décembre, les lecteurs du quotidien français Libération ont pu découvrir une chronique intitulée « La femme voilée du métro ». Dans ce texte, le journaliste Luc Le Vaillant faisait part de ses « craintes et fantasmes » à la vue d’une femme en « abaya couleur corbeau » dans une rame de métro « post-attentats ». Taxé de racisme et d’islamophobie, l’éditorial a fait grincer des dents au sein même de la rédaction de Libération. Hier soir sur Arabel FM, une radio bruxelloise, dans l’émission Ca se passe à BX, la chroniqueuse Yousra Dahri a répondu à Luc Le Vaillant par une intervention de 3 minutes dans laquelle elle ironise sur le manque de courage de ce « faux vaillant ». Elle pointe du doigt son intolérance née de la peur et de l’ignorance. Elle défend aussi cette définition du féminisme que beaucoup ont du mal à intégrer : « être ce qu’on est sans vouloir plaire à la tendance ». Et de rétorquer à ceux qui prônent le repli et la méfiance : « Il va te falloir beaucoup de bravoure parce qu’on est beaucoup à se mélanger, se côtoyer, s’accepter et se comprendre. » Elle l’invite enfin à venir rencontrer « ces beurettes qui (le) font fantasmer » pour apprendre ce qu’est « être vaillant ». Une belle réponse qui interroge la notion de liberté dans des sociétés où seule une partie de la population en jouit pleinement.

Commentaires

Commentaire