A la une Actus en Vidéos

Trois minutes pour partager l’angoisse du harcèlement dans la rue

« Au bout de la rue » est un court-métrage qui parle d’un sujet qui peut paraître banal : le harcèlement de rue. En seulement trois petites minutes, le réalisateur parvient à transmettre au spectateur la peur que ressent une jeune fille en rentrant seule chez elle dans les rues d’une grande ville.

Au Maroc ou ailleurs, toutes les femmes font face au harcèlement de rue. Le réalisateur français Maxime Gaudet en a fait un film de trois minutes, Au bout de la rue, dans lequel on suit le trajet à pied d’une jeune femme, le soir à Paris, de l’endroit où elle a quitté ses amis jusqu’à chez elle. Ce trajet est court, trois minutes seulement, au cours duquel elle est confrontée à deux opportuns dont l’un la suit et l’insulte. Trois minutes d’angoisse qui semblent bien longues…

Commentaires

Commentaire