Actus en Vidéos

Micro-trottoir: l’avis des casablancais sur les sanctions en cas d’injures publiques contre les femmes

Écrit par admin

FDM est allé à la rencontre des Casablancais pour recueillir leurs avis sur la réforme du code pénal, et plus particulièrement sur la disposition de l’article 444 qui incrimine «toute diffamation ou injure publique à l’encontre d’une femme en raison de son sexe». A ce sujet, le texte qui fait encore en débat prévoit des peines d’un mois à deux ans de prison ainsi qu’une sanction financière variant entre un 5.000 et 50.000 dh.

Commentaires

Commentaire

loading...