Sexo

Séduction bidon !

Écrit par Merieme Jorma

Les articles « love & relationnels » se comptent par milliers sur la toile, sauf que ce qui fonctionne ailleurs n’a pas forcément bonne presse chez nous. Petit florilège des conseils socialement dangereux ou caduques sur nos terres…

« Souriez, souriez, souriez … »

Parce que ça vous rend irrésistibles mesdames et que vous finirez par attirez l’homme de vos rêves. Souriez dans la rue, souriez dans le bus, souriez au parc, souriez sur le boucher (…) et prenez le risque que le « hitistes » ou le « street-harceleur » se croit autorisé à vous aborder.  D’où la question : peut-on vraiment se permettre de sourire à tout-va quand nous sommes encore considérées comme des proies  par bon nombre de ces messieurs ?

« Soyez  disponibles »

Oui c’est connu les hommes ont peur des frimeuses, des femmes trop occupées et des carriéristes. Rassurez-les et montrez-vous open. Ça veut dire quoi au juste open ? Open à qui ? Open à quoi ? Open où ça ? Est-ce que Imad-le frère de Nabil-qui vous fait de l’œil via facebook est open lui ? Jusqu’à quel point ? La dernière fois que vous avez checké vous l’avez entendu émettre des commentaires désastreux sur les filles qui fument/portent des jupes/ ou sourient trop.

« Montrez lui qu’il est au centre de tout » vs « montrez vous indépendantes »

Là déjà on nage en plein paradoxe. Ces deux conseils reviennent à intervalle régulier à croire que ceux qui nous les proposent n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le plus pertinent d’entre eux.  Nous non plus, parce que quand vous insinuez à Imad d’en haut qu’il est central dans votre vie, il finit par prendre la grosse tête. Quand vous la jouez « independant woman » il finit par prendre la tangente. Allô, on fait quoi ?

« Portez des tenues féminines »

Des robes, des jupes (…) et prenez le risque  de vous faire « moraliser » par un taximan en mal de bonne action, d’essuyez les commentaires salaces des gars qui croiseront votre route ce jour là, de vous faire tripoter ou mieux de finir en prison.  Mais oui bien sûr !

« Regardez le droit dans les yeux »

Montrez  votre force de caractère et la fougue qui sommeille en vous. Tout passe par le regard !  Et …entendez-vous traiter de rebelle/féministe/aigrie/difficile/mesmara  15 minutes après avoir débuté la conversation.  Mon compatriote ce macho incompris …

« Marchez avec assurance, c’est sexy ! »

Déplacez-vous comme une marquise à la cour du roi Louis XIV. Vous êtes chez vous, la rue vous appartient !  Aux dernières nouvelles pas vraiment…

« Riez ! »

Riez à ses blagues (même quand elles ne sont pas drôles), un homme mis à l’aise est à moitié dans votre vie. Sinon il y a aussi  l’autre proverbe « femme qui rit… ». A vous voir trop claquer des mâchoires, c’est hélas lui qui risque de se faire des idées…

« Soyez encourageante dans votre langage corporel »

La séduction commence souvent dans l’inconscient des individus. En décodant vos faits et gestes il saura s’il vous plait et vice versa. D’accord, sauf que l’émetteur de cette idée a oublié de préciser que la gestuelle variait sensiblement  d’une culture à une autre. Comment  savoir qu’on a bien décodé, quand les codes changent en fonction des frontières ?

« Posez des questions ! »

Montrez votre intérêt, soyez curieuse de sa vie, de ses habitudes, de sa famille, de ses amis (…) Vous sentez ce regard paniqué chez votre alter ego ? Il est déjà en train de se demander comment vous faire faux bond.  Dommage vos questions partaient d’un bon sentiment et vous avaient été soufflées par un site très fiable…Un site qui ne savait sûrement pas que chez vous  le « tberguig affectif » était très mal vu.

« N’ayez pas peur de faire le premier pas »

Les hommes aiment les femmes entreprenantes, ça flattent leurs egos, il va vous tomber dans la main telle une pêche (de Beni Mellal), foncez ! Comme pour le mot « open » il faut savoir ce qu’on met dans l’expression « premier pas » et surtout est-ce que dans son ADN de patriarche  en devenir monsieur  a de la place pour votre « premier pas » ? Si vous avez des doutes revoyez votre copie et la taille de vos petons…

Commentaires

Commentaire