A la une Santé

Jeune jusqu’à l’infini et au-delà

Écrit par Nouhad Fathi

Peeling, dermabrasion, lifting… Ces mots n’inspirent rien de doux aux hypersensibles amoureuses de leur jeunesse. Heureusement qu’il reste des méthodes moins hardcore. Nous vous en proposons 6 à efficacité variable.

Écraser la clope

On le sait, c’est une évidence. Fumer tue dans d’atroces et coûteuses souffrances. Mais avant d’en arriver là, cette fâcheuse habitude cause énormément de dégâts à la peau en accélérant le vieillissement cutané. Comment ? En réduisant le taux d’oxygène dans le sang et le nombre de globules rouges dans le corps. Et cela se voit directement sur le visage, surtout dans la région de la bouche et du menton où la peau est particulièrement jaunâtre chez les fumeuses et les rides prononcées. Les dégâts ne se limitent pas au visage seulement, mais concernent la peau en tant qu’organe tout entier. À la plage, comparez les poitrines entre fumeuses et non fumeuses : celles qui ont une cigarette au bec ont souvent besoin de plus de soutien. La raison est que la nicotine vide le corps de la vitamine C – et il en a besoin pour la production de collagène, la protéine responsable de l’élasticité de la peau – et accélère l’oxydation cellulaire.

Maintenant, est-ce qu’il est trop tard si vous cumulez plusieurs années de tabagisme dans le compteur ? D’abord, commencez par éteindre cette cigarette une bonne fois pour toute. Ensuite, faites le plein de vitamine C chaque matin pour booster la production de collagène et soyez patiente, car il faut attendre 20 à 30 jours pour que les globules rouges atteignent un taux normal permettant d’augmenter la circulation sanguine. 

Fuir le soleil comme la peste

D’habitude, on pense aux dangers d’une sur-exposition au soleil uniquement en été, au moment d’acheter son écran solaire et son parasol. Si éviter le soleil en août entre midi et 16 h peut effectivement vous épargner un cancer de la peau, une exposition aux rayons ultra violets sans protection peut provoquer des rides même en hiver. En effet, le soleil est le premier responsable du vieillissement cutané, des tâches pigmentaires et de la dégradation de la texture de la peau. La solution ? Appliquez quotidiennement un écran solaire d’un indice de protection supérieur à 30 en fonction de la couleur de votre peau (plus elle est claire, et donc contient moins de mélanine, plus l’indice doit être élevé). Et il ne s’agit pas de l’appliquer le matin avant le maquillage et l’oublier pour le restant de la journée. Si vous travaillez à l’extérieur ou face à une vitre sans filtres UV, vous devez renouveler l’application toutes les deux heures. Certaines peuvent trouver repoussante la texture blanche et collante des écrans solaires classiques vendus en parapharmacie, nous vous suggérons alors de tester les produits solaires en provenance du Japon et de la Corée du Sud. Ils ont l’avantage d’être invisibles, agréables à porter et peu coûteux, le seul hic c’est qu’il faut les commander sur internet de l’étranger et attendre les délais de livraison. Pour les plus paresseuses, il y a la possibilité de consulter l’indice UV de la journée sur un site de météo et rester chez soi quand il est supérieur à 2. Au Maroc, cela vous fera 300 jours d’oisiveté. On espère pour vous que vous n’avez pas besoin de travailler.

Tacler les radicaux libres

L’oxygène, présent dans l’air que nous respirons, est vital dans plusieurs processus biologiques. Ceci dit, ses molécules sont instables et il arrive que des fois, un électron d’oxygène se colle à un électron d’autre chose puisée dans une cellule pour se stabiliser. Ce quelque chose peut être, par exemple, une protéine ou un fragment d’ADN et c’est ce qu’on appelle “les radicaux libres”. Les antioxydants sont des composants qui “offrent” à cet électron d’oxygène un autre électron auquel se coller afin qu’il épargne les autres cellules. Voilà pour l’explication scientifique d’un concept qu’on balance souvent à tout va sans chercher vraiment à le vulgariser. Quels sont les antioxydants les plus efficaces que la science et la nature nous offrent aujourd’hui ? Les vitamines A, E et C, le sélénium et le beta-carotène sont disponibles chez votre marchand de fruits et légumes. Quant aux autres aux noms plus compliqués, comme le resveratrol, il est disponible en suppléments. Il n’est pas inutile de rappeler qu’il faut demander l’avis de son médecin avant la prise de quoique ce soit qui se présente en gélules ou en comprimés.

On déclare la guerre au sucre

“Glycation” est un mot que vous devez entendre rarement, mais qui définit une réaction chimique que vous avez dû provoquer au moins une seule fois dans votre vie culinaire. La glycation, c’est ce qui se passe quand le sucre se mélange avec des protéines et des graisses pour former des molécules favorisant le vieillissement par l’inflammation. Ce processus se produit quand vous caramélisez des oignons dans une poêle à frire ou quand vous brunissez du bœuf  dans une casserole, et plus la température de cuisson est élevée, plus ces molécules ont tendance à se former, surtout si vous ajoutez du sucre à la cuisson (dans un wok par exemple). La solution c’est, évidemment, d’éviter de cuisiner avec du sucre et de baisser la chaleur de la cuisson. Le mieux serait de complètement supprimer le sucre de votre alimentation, ou de restreindre sa consommation à 100 calories par jour (environs 25 grammes de sucre), d’autant plus que d’un point de vue nutritionnel, cet aliment ne vous apporte ni vitamines, ni des oligoéléments, mais uniquement de l’énergie. Privilégiez d’autres sources de glucides, comme les fruits et les légumes.

On évite le stress

Vous avez remarqué comment Barack Obama a vieilli en 8 ans à la tête de la première puissance mondiale? C’est parce qu’il n’a pas dû dormir souvent sur ses deux oreilles. Être sous pression déclenche la libération d’une variété d’hormones de stress qui causent, entre autres, l’augmentation de la tension artérielle. Le cortisol, l’hormone libérée par le corps pour atténuer ces effets, crée en fait des problèmes quand elle reste chroniquement élevée, autrement dit quand la personne est constamment stressée. Inflammation, augmentation de la graisse abdominale, résistance à l’insuline… autant de problèmes qui peuvent se régler en pratiquant la méditation et en dormant 8 heures par jour.

On mime les effets du botox

Chaque année, les laboratoires cosmétiques mettent sur le marché leurs dernières trouvailles en matière de recherche anti-vieillissement. On connaissait le rétinol, maintenant les sérums à base de facteurs de croissance épidermique quittent les bancs d’essai pour atterrir dans les salles de bain. Ces hormones rajeuniraient la peau en boostant le renouvellement cellulaire. Si beaucoup de femmes jurent sur la tête de leurs mères que le produit leur fait perdre 20 ans, il reste excessivement cher (au moins 1500 DH pour les 15 ml chez Bioeffect. L’argireline, un peptide censé atténuer les rides d’expression, a beaucoup de succès à en croire les critiques sur internet. Mais bon, si Brandon Truaxe, le fondateur de la marque Deciem qui commercialise l’argireline à presque rien (moins de 100 DH pour 30 ml), loue lui-même l’efficacité du botox, c’est que ces produits ont leurs limites. À vous de voir. 

Commentaires

Commentaire

loading...