Santé

Et si on dégonflait ?

Écrit par admin

Stress, régime riche en sel, cycle hormonal…, de nombreux facteurs peuvent expliquer ou aggraver la rétention d’eau chez les femmes. Ce phénomène n’est pourtant pas une fatalité et des solutions existent. Surveiller de plus près son alimentation en fait notamment partie…

La rétention d’eau est une accumulation de liquide stocké en surplus que l’organisme ne parvient pas à éliminer à travers les urines ou la transpiration. Pendant les règles, 95 % des femmes sont touchés et le corps peut alors subir d’importantes variations de poids (1 à 3 kilos en plus sur la balance) à cause de la stagnation des liquides, l’exposition à des températures trop chaudes, une alimentation déséquilibrée… Autant de facteurs qui amplifient le phénomène chez les femmes souffrant d’une mauvaise circulation sanguine ou ayant des problèmes veineux.

Les facteurs aggravants

Le sel accentue le stockage en eau dans l’organisme. Certains aliments sont à bannir, comme les chips, les plats cuisinés du commerce, le saumon fumé, les fromages… Aussi, apprenez à avoir la main légère quand vous salez vos plats, ou utilisez d’autres épices pour les relever. De même, une consommation excessive de légumes secs (pois, lentilles, haricots, etc.) ou de sodas contribue à l’accumulation de gaz dans l’organisme et donc, à la sensation de gonflement. Par ailleurs, manger des crudités n’est pas toujours indiqué. Certains légumes, quand ils sont consommés crus (carottes, salades…), s’assimilent plus lentement et font gonfler parce qu’ils fermentent dans l’estomac.

Les produits laitiers : de faux amis ?

Globalement, les produits laitiers sont difficiles à digérer, même pour celles qui ne souffrent pas d’une intolérance au lactose. Si vous en consommez en excès, ils peuvent perturber la digestion et par conséquent, favoriser la rétention d’eau et les ballonnements. Sans pour autant vous priver, vous pouvez diminuer les laitages au quotidien, ou privilégier les produits à base de lait fermenté, qui sont plus faciles à assimiler.

Légumes cuits : vos meilleurs alliés

Les légumes, lorsqu’ils sont bien cuits, de préférence à la vapeur, ont une action diurétique qui permet d’éliminer tout en hydratant l’organisme. Ils sont riches en fibres et favorisent ainsi le transit. Les plus drainants sont le poireau, le fenouil, l’artichaut, le radis noir, les choux (rouge, vert), le soja, l’aubergine, le céleri, le concombre, l’oignon, le navet… Suivant la saison, des fruits tels que l’ananas, la pêche, les cerises ou le raisin sont à consommer sans aucune modération !

Quelques conseils anti-gonflette

– Ne pas porter de vêtements trop serrés (jeans, collants, leggings).

– Eviter les sources de chaleur (exposition au soleil, bains chauds type hammam…) qui dilatent les vaisseaux sanguins et accentuent la rétention d’eau.

– Tonifier la peau et favoriser le retour veineux à l’aide d’un jet d’eau froide après la douche sur les zones concernées.

– Recourir à des massages drainants en institut.

– Boire au moins 1,5 litre d’eau par jour.

– Limiter la consommation de pain blanc et préférer le pain complet.

– Eliminer l’excès d’eau en consommant du thé vert ou certaines plantes en infusion comme le pissenlit, le frêne ou le sureau.


Commentaires

Commentaire

loading...