A la une Santé

Cross Fit et Cross Training work-outs qui cartonnent !

Écrit par Sabel Da Costa

Corps fuselés, muscles dessinés, adipocytes explosées, perte de poids… Le Cross Fit et son pendant soft, le Cross Training, promettent tout ça à la fois. Mais en quoi consistent ces deux entraînements ? Vous allez le savoir…

Abrégeons le suspens et commençons par la fin, le premier comme le second ont été créés par des sportifs sadiques et obsédés de perfection anatomique. C’est le seul moyen d’expliquer ces “45 minutes x2” à mi-chemin entre la matinée d’un GI et l’après-midi d’un moine Shaolin. Au programme : échauffement-de la mort-qui-tue, entrée en matière de “ouf” (ou comment brûler jusqu’à 1.000 calories par session) et enfin un stretching de guerrière pour terminer en beauté ou… en compote (au choix) ! Ça s’appelle de l’honnêteté et c’est à peu près tout ce qui restera de votre personne après la première séance. Pour celles qui refusent de se laisser intimider par les menaces d’une journaliste cynique, ces circuits sont peut-être ce qu’il vous faut si vous avez envie de gagner en endurance, en force et en résistance, silhouette de rêve à l’appui.

Cross Fit, entraînement d’élite

Ce circuit est la simulation d’un court séjour passé dans une jungle à construire des ponts suspendus, à escalader des roches, à courir et à sauter pour échapper à quelque chose…Tout ça sous l’œil impitoyable du maître des lieux. On est “fracassée” dès les dix premières minutes d’échauffement. Il s’agit en fait d’une phase de conditionnement à la suite du programme. L’effort fourni est plus intense que lors d’une séance de fitness normale. Les exercices principaux sont ensuite effectués dans des intervalles de temps très courts (1 à 2 minutes) pour y inclure un maximum de choses : de grosses cordes à secouer, des poids russes à manipuler, une barre de 30 kg à soulever, des ballons de 6 kg à projeter contre le mur, des bonds pour travailler la détente, des pompes, des tractions à 2 mètres du sol et on recommence s’il vous plaît !

sabel-13 Cross-Fit-et-Cross-Training-work-outs

La bonne nouvelle, c’est que si vous n’êtes pas une habituée des salles de musculation, les coachs s’adapteront à votre niveau avec un circuit beaucoup moins hardcore au début. Autre avantage, le Cross Fit est basé sur des mouvements de poussée et de squat, ce qui fait que tous les groupes musculaires sont sollicités en même temps.

Les bras de Jennifer Gardner, les abdos de Shakira, le fessier de Beyoncé et les cuisses de Madonna ne semblent plus si inaccessibles que ça. Une fois qu’on a complété le parcours (de la combattante), stretching time. Passage obligé même si l’on ne sent plus ses jambes, ses épaules, son nez, ses dents… On est littéralement rompue, lessivée, marinée mais ravie de savoir que notre cellulite a, elle aussi, subi le même traitement…

Cross Training chez une tortionnaire de charme

On a tort de penser que les femmes sont plus clémentes que les hommes. La preuve, 24 heures après l’expérience du Cross Fit, c’est dans le centre d’une pétillante killeuse qu’a lieu la deuxième étape du massacre. Supposé être la version atténuée du work-out précédent, le Cross Training cache bien son jeu. Ne surtout pas se laisser induire en erreur par l’ambiance girly et les musiques branchouilles de l’endroit. Votre “bourreau” a beau vous accueillir en grandes pompes, son intention reste quand même de vous tuer par épuisement. On dit “soft” parce que les poids utilisés sont moins volumineux et qu’il y a un côté chorégraphié dans le circuit, mais ne cherchez pas de ristourne en termes d’intensité.

Cross-Fit-et-Cross-Training-work-outs4

Ce type d’entraînement stimule le métabolisme, accroît l’énergie et tonifie les muscles. Idéal si vous avez des kilos à perdre. La séance débute par un warm-up de 5 minutes celui-là. Une fois la machine prête, on attaque le renforcement musculaire avec du TRX. Imaginez vos jambes suspendues à 40 cm du sol par des lanières pendant que vos bras servent à vous maintenir en équilibre (promis, ceci n’est pas un remake de Fifty Shades of Grey).

Tout l’art du TRX consiste à se maintenir dans des positions improbables mais gainantes pour l’ensemble du corps. Après ça, on passe au lift (travail des biceps et triceps avec les poids russes), aux squats pour les jambes, cuisses et fessiers, au Core Bag (mouvements effectués avec un sac lourd posé sur les épaules) puis à quelques minutes de boxe. 45 minutes non stop de sueur et de labeur sous la houlette de “Calamity Jane” plus dix minutes d’étirements. On continue de brûler des calories 36 heures après le circuit! Compréhensible…

Cross Fit/Cross Training

Quelle fréquence ?

Trois fois par semaine. Ne surtout pas jouer “les gros bras” en forçant sur la dose, du moins au début. Si vous vous entraînez en après-midi, pensez à un petit encas (protéines + fibres). Ne jamais arriver à jeun, c’est le meilleur moyen de rater son entraînement.

Au bout de combien de temps voit-on les résultats ?

Trois semaines à un mois, période durant laquelle le corps se renforce, brûle des graisses et commence à développer une belle définition. En langage simplifié : les copines deviennent jalouses et vous prennent en filature pour comprendre ce qui se passe…

à qui ça s’adresse ?

à tout le monde (sauf contre-indication de la part du médecin).

– Elite Fighting Center, Local N°3, lots D3, quartier industriel Al Youssoufia, Rabat. Tél. : 05.37.65.55.50
elitefightingcenter@gmail.com

– Centre Ilana4health, angle rue Socrate et rue Epinel, Casablanca. Tél. : 05.22.23.58.90. Gsm : 06.62.41.55.41
Ilanaforhealth@gmail.com

Commentaires

Commentaire

loading...