Reportage

Au service de la Jet set !

Écrit par Sabel Da Costa

On se demande souvent à quoi peut bien ressembler une journée de travail “normale” dans une conciergerie privée. La réponse en images…

C’est parce qu’il est lui-même adepte du service sur-mesure que Yacine Benmelih a créé une entreprise type en 2007, la SMSA. Sa devise : fournir des prestations n’ayant de limite que l’imagination du client, et le cadre légal bien sûr. Délivrer de la vraie neige à une gadiri soucieuse de fêter Noël dans les règles de l’art, ramener un camion pompier grandeur nature à un enfant pour qu’il “s’amuse” avec ce joujou grandeur nature pendant quelques heures, dénicher une maison en Corse à une période improbable… Ici, on ne recule devant pratiquement aucune requête et surtout  on roule non-stop. Bienvenue dans le monde des rich & famous

1. Lundi matin dans les locaux de la SMSA. Débriefing rapide entre le CEO et Aïcha, son assistante personnelle. La journée s’annonce chargée et certaines demandes clients nécessiteront le déplacement du boss lui-même. 

2. Première requête de la journée: trouver une parure chez Mounier et Bouvard pour célébrer une love story de 20 ans ! 

3. C’est Aïcha qui doit se charger de dégoter le bijou de Madame à la demande de son époux.  

4. Entre émeraude, diamant, améthyste et citrine, bien des cœurs balanceraient. Le choix final se portera sur la boucle de ceinture assortie de son collier et de ses boucles d’oreille pour agrémenter les caftans de la destinataire. 

5. Être à la tête d’une conciergerie privée, c’est côtoyer le luxe à tous les niveaux  (même dans ses déclinaisons les plus féminines!). En escale dans le boudoir du boss, ces petites tueries attendent d’être remises à leur acheteuse, “une sacophile” invétérée et assumée !

6. Direction l’aéroport de Benslimane, où il est question de tester un Jet pour le compte d’une cliente roumaine résidant à Marrakech (vol compris). 

7. Tout doit être vérifié dans les moindres détails, la mandatrice doit se rendre à Dubaï à bord de l’avion d’ici une dizaine de jours et a souhaité que le confort soit optimal. 

8. Petites indiscrétions dans le cockpit à 10mn de l’atterrissage. Pilote et co-pilote avaient promis quelques loopings mais ont finalement décidé de voler gentiment, au grand soulagement des passagers. 

9. L’après-midi s’achève sur l’essai d’une Ferrari avec le propriétaire du garage pour satisfaire une demande en provenance de Rabat ce coup-ci.

10. Après le boulot, la tranquillité de la maison. Le golden boy nous fait faire le tour du propriétaire, en commençant par une visite à son iguane, Saya. A noter qu’il a aussi pour animaux de compagnie un lionceau de Mongolie et un lama, dans sa ferme de Bin El Ouidane. 

11.  Grand amateur de peinture, notre chef d’entreprise dispose d’une jolie collection de tableaux. Des trésors disséminés aux quatre coins de la maison et dont les plus belles pièces sont signées Chaïbia, El Glaoui, Saladi et Majorelle. De l’art pour décompresser…

Commentaires

Commentaire