Psycho

Quelles peuvent être les conséquences de l’absence de mon père sur ma vie ?

Écrit par admin

Ne pas connaître son père, c’est se
construire avec une partie de soi dont
on ne sait absolument rien et dont on a
pourtant besoin. C’est un édifice que l’on
bâtit sans fondations. Voici quelques pistes
pour mieux comprendre les conséquences
sur la vie des jeunes femmes concernées.

Il convient tout d’abord de définir la placedu père dans la construction de la personnalitéde l’enfant. Le paternel a en effet unefonction majeure. Il est tout d’abord une référenceà la sécurité. C’est pour cela que les petitsbouts considèrent leur papa comme étantle plus fort, qu’ils le croient indestructible. Ilsmettent en place un idéal qui se mue en désillusionen grandissant, lorsqu’ils comprennentqu’il est un être humain imparfait comme lesautres. Le père permet aussi la constructiondu surmoi, c’est-à-dire que c’est à travers luique se constitue tout le référentiel des interdits.Et enfin, il est la référence au masculin etquelque part, la relation amoureuse est unereproduction, différente, bien évidemment,de l’amour du père à sa fille, et vice-versa.

Les conséquences del’absence du père…

… SUR LA RELATION AMOUREUSE

Il est tout d’abord important de faire la distinctionentre absence de père totale, et absencede père et de substitut du père. En effet,une petite fille en bas âge qui n’a pas de papaessaie d’en trouver un ailleurs. Ce peut êtreun oncle, un ami de la maman, le beau-père,le grand-père… Quand il y a un substitut du père, les répercussions sont infimes dans savie future puisque l’individuation, autrementdit le processus par lequel elle se différencie entant que sujet distinct des autres, va pouvoir sebaser sur ce “remplaçant”. En cas d’absencede figure paternelle, la petite fille devenuefemme va alors chercher un amour qu’elle netrouvera jamais : celui du papa. Si son partenairene satisfait pas ce fantasme, la relationse solde bien souvent par un échec. Elle rechercheun amour idéalisé, elle attend de sonépoux qu’il soit dans la super attention, qu’ilexprime ses sentiments dans les actes et dansle verbe. Au niveau sexuel, les épouses concernéesétant dans l’attente, en quelque sorte, dela relation qu’elle auraient rêvé entretenir avecleur père, celles-ci ont du mal à se laisser allerpuisque (est-ce bien utile de le préciser ?) onne couche pas avec son géniteur. Elles ont généralementbesoin de sentir qu’elles sont l’objetde l’amour de l’autre, avec une pression trèsimportante sur le mari qui ne peut en aucuncas répondre à ce besoin. Ce fantasme détruitcomplètement la qualité de l’investissementaffectif dans la relation conjugale.

… SUR LA CONSTRUCTION DES LIMITES ETDU SURMOI

“abandoniques”, c’est-à-dire qu’ils sontparalysés par la peur d’être délaissés, maisaussi de ne pas plaire ou de ne pas être aimés.Adultes, ils peuvent devenir agressifslorsqu’ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulenten termes d’affection, de sentiments,de reconnaissance, et ce, aussi bien au niveauamoureux, amical, que professionnel.Cette crainte d’être abandonnés va les empoisonnerau quotidien.De plus, certaines femmes qui ont grandidans un tel contexte sont parfois dans uneforme de tyrannie vis-à-vis de leur moitié.Elles vont adopter un comportement incompréhensibleparce qu’elles n’ont pas suffisammentconstruit ces instances qui nousobligent à nous poser des limites, des règlesde fonctionnement. Une forme de perversion,liée à cette mauvaise construction dusurmoi, s’invite alors dans la relation.Pour conclure, et il est très importantd’en prendre conscience pour avancer, ilne faut surtout pas oublier qu’on ne peutjamais réparer quelque chose qu’on n’apas eu en tant que petite fille. Ce qui devaitse faire à un moment donné et qui nes’est pas fait ne se fera jamais. Il faut doncapprendre à vivre sans… 

Commentaires

Commentaire

loading...