Psycho

Premier rencard : Les indiscrétions qui font peur aux mecs !

Écrit par admin

Il y a les questions qui gênent, celles qui plombent l’atmosphère et… celles qui feront carrément fuir l’homme en face de vous. On leur a demandé, ils ont répondu sans ambages.

Othman, 31 ans, cadre

« Tu fais quoi dans la vie ? »

A moins que ce ne soit moi qui en parle en premier, je n’aime pas qu’une femme me le demande. J’ai l’impression qu’elle essaie de déduire mes revenus. Généralement d’autres questions types se mettent à tomber : Tu conduis quoi ? Tu loues ou tu as ton propre appartement ? Ça dénote un côté matérialiste chez elle et j’ai horreur de ça !

Tarik, 26 ans, étudiant en médecine

« Tu sors souvent ? »

La réponse est non, parce que l’internat me bouffe ¾ de mon temps ! Je déteste passer pour quelqu’un d’ennuyeux maiscette question m’en donne forcément l’air.

Ali, 40 ans, entrepreneur

« Tu veux du sérieux ou c’est pour une nuit ? »

Alors mesdames de deux choses une. Un homme qui vous veut pour une nuit ne vous le dira jamais et aucun homme normalement constitué n’est en mesure de savoir s’il veut du sérieux au premier coup d’œil. Un conseil zappez cette question pathétique et faites-vous votre propre opinion.  

Redouane, 35 ans, commercial

« Qui a rompu toi ou elle ? »

Franchement il y a mieux comme sujet de conversation. Parler d’une ex est toujours gênant. Si c’est l’homme qui a rompu ça fait de lui quelqu’un d’instable aux yeux de la nouvelle conquête, si c’est la femme qui est partie, ça signifie qu’il a d’horribles défauts. Ça fait trop d’extrapolations alors que dans une rupture il n’y a ni gentil, ni méchant, juste des personnalités incompatibles.

 

 

 

Mehdi, 32 ans, photographe 

« Qu’est-ce que tu aimes manger/Tu aimes les enfants ? »

Décryptage « je veux de l’engagement  maintenant tout de suite !». Prochaine étape elle ramène ses valises et squatte mon studioOn va quand même attendre un peu pour ça

Youssef, 47 ans, gérant

« Est-ce que tu es fidèle ? »

Il y a des années de ça, j’étais un peu volage et on m’a plus ou moins étiqueté.  Aujourd’hui c’est loin derrière moi, mais je reste tout de même sur la défensive quand on me pose la question.

Fahd, 39 ans, contrôleur de gestion

« Tu es porté sur la chose ? »

Une femme qui parle de sexe dès le premier rendez-vous ce n’est pas du tout sexy. Ce n’est même pas excitant. Contrairement à ce que les médias vous suggèrent, les hommes n’aiment pas être pris à partie de la sorte.

Badr, 23 ans, étudiant

«  De quel signe tu es ?»

Je ne crois pas à l’astrologie et j’ai du mal à prendre au sérieux quelqu’un qui y croit. Penser que la position des planètes influe sur le caractère d’une personne est toutsimplement absurde. En générale je me moque gentiment, la fille est un peu vexée et je passe pour le bad guy de l’histoire.  

 

Mourad, 31 ans, pharmacien

« T’es romantique ? »

D’habitude c’est moi qui la pose celle-là. Donc quand une femme me le demande je la soupçonne de vouloir se payer ma tête ou d’être un peu nunuche. Dans les deux cas de figure ce n’est pas bon.

Saad, 32 ans, consultant juridique

« T’es d’ici ? »

Rien de plus ennuyeux et de plus snob qu’une femme qui se préoccupe de votre ville d’origine. C’est notre premier rendez-vous et tout ce qui l’intéresse c’est de me situer géographiquement.  Là je suis fixé : pas de deuxième rencard.

Commentaires

Commentaire