Psycho

courrier psy

Écrit par admin

J’ai quitté la maison familiale il y a près d’un an pour vivre en collocation avec une amie. Ce n’était pas très facile à gérer, surtout pour préserver l’intimité de chacune. Récemment, j’ai décidé de voler de mes propres ailes en emménageant seule. Mais depuis, je suis très angoissée par cette solitude. J’en perds le sommeil, je me réveille avec une boule dans le ventre, j’ai peur de tout… Suis-je vraiment prête ou faite pour être indépendante ?

A chaque changement que nous réalisons dans notre vie (déménagement, mariage, travail…), il est tout à fait normal de ressentir de l’angoisse ou de la peur en relation avec l’avenir de cette nouvelle condition de vie. En fait, c’est l’inconnu qui nous déstabilise et nous avons besoin de temps pour nous y habituer et l’incorporer dans nos repères journaliers, que ce soit psychologiquement, socialement et/ou dans nos relations de vie. Donc, donnez-vous plus de temps, apprenez à aimer votre nouvelle vie. Si vous ressentez des manques, concentrez-vous sur des solutions pour les combler (invitez vos amies, lisez, sortez plus souvent, faites du sport…). Sachez que la force de tout être humain est dans son pouvoir d’adaptation et d’apprentissage de nouvelles situations. Par contre, si vous décidez consciemment que vous préférez partager votre chez vous, et cela pour différentes raisons (financières, besoin de compagnie ou tout simplement par choix), il serait judicieux et même intelligent de “faire marche arrière” pour le moment, le temps d’y réfléchir à nouveau, quitte à vivre seule dans quelques mois ou années… Soyez surtout a l’écoute de vos besoins, c’est plus simple !

Commentaires

Commentaire

loading...