A la une Pratique

Une première fois réussie ? Sentir bon, baisser les yeux et « se faire violence »

Écrit par FDM

La vidéo a été supprimée depuis mais son contenu demeure ahurissant en 2015. En cause : les conseils plein de sagesse d’une blogueuse beauté et « jeune maman de 24 ans », Kelly Angelini, prodigués à près de 250 000 abonnées.

Kelly-Angelini

Dans une récente vidéo, elle propose ses conseils pour une première fois réussie avec un garçon. Le clip est un ramassis de clichés misogynes assortis de beaucoup d’ignorance. Clarence Edgard-Rosa, une journaliste blogueuse, l’a vu et en rend compte de façon drôle et amère dans son blog. Pour Kelly, ce qui importe la première fois, ce ne sont ni les sentiments, ni le désir ni le plaisir mais plutôt la tenue, le maquillage, les vêtements et l’hygiène. Pour « faire la chose » la première fois, il ne faut surtout pas « trop donner », mais rester pudique et « dans la retenue ». Parce qu’une fille qui montre son désir, c’est sale. Passons au plus important, la tenue et le maquillage: ne pas dévoiler trop de peau et choisir des couleurs qui excitent le désir de l’homme. Le maquillage doit être « pas trop too much ». L’hygiène est primordiale : « la zone doit être opérationnelle en toute circonstance ». Question de « respect » pour l’homme et pour coller à l’image de la « princesse qui ne pète pas, qui ne fait pas caca, il vaut mieux qu’elle ait une bonne odeur également. » Quant aux poils, « ça risque de le dégoûter ». Passées toutes ces étapes primordiales vient l’acte en lui-même. Un peu stressée ? « Tout le monde y est passé. » Et le désir dans tout ça ? « Quand y a l’envie, ça facilite les choses. » Dans le cas contraire : « Il faut se faire violence. » Le pire, c’est qu’elle est rémunérée pour dire de telles bêtises.

Commentaires

Commentaire