Pratique

Les techniques “filling” pour combler

Écrit par Dina Khalil

Préserver sa jeunesse et ne pas faire son âge le plus naturellement possible : c’est le graal de toutes les femmes. Du néolifting aux dernières innovations de la médecine esthétique, voici les dernières stratégies coup de jeune.

le lipofilling

L’objectif : cette technique de remplissage sous-cutané vise principalement à  combler les creux et les sillons du visage qui confèrent un aspect fatigué et «vieilli» en utilisant de la graisse autologue, c’est-à-dire qu’elle consiste à injecter au patient son propre tissu adipeux. Cette pratique, appelée aussi  “lipo-modelage”, vient de faire son entrée dans le top 5 des chirurgies esthétiques les plus pratiquées dans le monde (selon le congrès européen de l’esthétique médicale et chirurgicale, l’IMCAS ). Il s’agit donc de se repulper bio avec sa propre graisse, qui a l’avantage de contenir les hormones du patient, ses facteurs de croissance, ses cellules souches qui nourrissent et régénèrent les tissus au fil du temps.

Pour qui : cette méthode n’est pas à proprement parler un traitement des rides mais davantage une technique de remplissage sous-cutané indiqué pour les personnes dont le visage se creuse au niveau des sillons et des joues.

En pratique : le lipofilling existe depuis longtemps, mais il n’était réalisé qu’en profondeur et avec des suites un peu lourdes. Depuis deux ou trois ans, les médecins esthétiques peuvent remodeler les volumes en injectant la graisse dans le derme moyen et superficiel à l’aide de microcanules, comme avec l’acide hyaluronique, mais avec un effet permanent, sauf si le patient maigrit beaucoup.

Commentaires

Commentaire