Portrait

Femmes et candidates : Nada El Harif (PSU)

Écrit par mero

Ingénieur d’état et diplômée d’un MBA en droit des affaires, Nada El Harif est aujourd’hui directrice de projets dans une entreprise publique.

Côté politique, la jeune femme est officiellement engagée depuis la signature de l’appel au peuple de gauche lancé par Omar Balafrej en 2009. 

“Nous avons par la suite créé le mouvement politique Clarté Ambition Courage. Cette année, nous nous sommes associés avec le PSU pour les élections communales et je me présente à Sidi Belyout sur la liste de Nabila Mounib. Nous avons trouvé chez eux des leaders avec un grand passé militant qui nous ont accueilli avec beaucoup d’humilité.”

La femme marocaine idéale selon vous ?

Je ne crois pas en la femme ou en l’homme idéal, mais dans des conditions de vie idéales. Et pour moi, ce sont celles qui leur permettent de s’assumer et d’être libres de pratiquer leur citoyenneté au quotidien. Nous voulons pour elles des quartiers où elles peuvent se balader et s’habiller à leur guise et en toute sécurité.

L’émancipation des femmes vient de l’école qui mène à l’indépendance de la pensée et à l’autonomie financière. Il y a de plus en plus de femmes qui travaillent et qui prennent en charge des familles. Notre objectif est de combattre toutes les formes de discrimination. Nos listes au PSU sont d’ailleurs paritaires.

Un idéal à proposer ?

Sur les communes, nous voulons rendre la dignité au citoyen. Nous allons combattre toutes les formes de corruption. Par des choses simples, nous pouvons faire différemment : encourager la mixité sociale dans la ville, mutualiser les équipements, ouvrir les terrains de sport des  écoles aux jeunes du quartier durant les week-ends, construire des trottoirs où on peut marcher et se promener avec des poussettes, des jardins publics où les enfants peuvent jouer et où chacun peut  lire un livre, redynamiser les théâtres de Sidi Belyout, revoir la politique des centres de jeunesse et en faire des lieux de rencontre. Il faut que l’échelle locale puisse suivre les ambitions de la métropole. 

Commentaires

Commentaire