A la une News beauté

Idée reçue : le shampoing sec n’est pas forcément la solution

Écrit par FDM

Se laver quotidiennement les cheveux abîme le cuir chevelu. Certaines femmes se tournent donc vers le shampoing sec, laissant le shampoing traditionnel au placard. Une erreur.

C’est le New York Times qui a alerté sur ce phénomène. Dans un article, le journaliste pointe du doigt la nouvelle tendance de certaines Américaines : un passage par semaine ou tous les 10 jours chez le coiffeur et le reste du temps, l’utilisation d’un shampoing sec. Comme l’explique Rita Hazan, coloriste occasionnelle de Beyoncé au New York Times, le cuir chevelu, comme le reste de notre peau, doit être chouchouté. En effet, les professionnels recommandent de ne pas se laver les cheveux trop souvent car certains shampoings traditionnels sont soupçonnés de favoriser l’apparition de pellicules, l’excès de sebum, être à l’origine de « la fatigue » du cuir chevelu. Ajoutons à cela que les molécules chimiques qui les composent sont soupçonnés de favoriser l’apparition de diverses maladies et déséquilibres. L’utilisation d’un shampoing sec pourrait représenter une solution à ces désagréments. Sans compter qu’en plus de nettoyer, il représente un gain de temps et donne du volume à nos cheveux. Son défaut ? Il n’élimine pas vraiment les impuretés, obstrue les pores du cuir chevelu et au final l’étouffe… En clair, utilisez le shampoing sec en dépannage et trouvez une alternative plus bio aux shampoings classiques.

Commentaires

Commentaire