A la une La minute coaching

Nutrition : les conseils du coach pour éviter l’effet Yoyo

Écrit par FDM

Abdeslam Laraki, coach en nutrition, nous livres ses conseils et astuces pour perdre du poids durablement et sans jamais subir l’effet yoyo.

Lorsque l’on prend la décision de perdre du poids, on adopte généralement des régimes draconiens, ce qui représente beaucoup d’efforts pour des résultats souvent passables au fil du temps. C’est ce qu’on appelle l’effet yoyo : quand on prive notre corps, celui-ci a tendance à reprendre le poids perdu, voire davantage, ce qui peut pousser la personne à devenir boulimique. Un comportement marqué par un trouble de la conduite alimentaire et un rapport pathologique à la nourriture.
Le problème avec l’effet yoyo, c’est que le métabolisme devient aussi plus lent, afin de dépenser moins d’énergie, et qu’il stocke donc davantage. Une fois le régime achevé, si l’on veut augmenter les calories, les kilos vont vite s’accumuler jusqu’à dépasser le seuil antérieur au régime.
La raison ? Un héritage génétique qui remonte des milliers d’années en arrière, à une période où nos ancêtres n’avaient pas de quoi se nourrir suffisamment pendant les périodes difficiles. Le corps avait alors tendance à activer un mode de survie, qui se caractérisait par le ralentissement du métabolisme et un stockage de graisse le plus important possible.
Comment éviter de tomber dans ce piège ? Tout d’abord en réduisant sa consommation calorique progressivement, et non subitement. Ensuite, en adaptant votre régime à votre style de vie. En répartissant également mieux les calories tout au long de la journée, sans sauter de repas. Enfin, en suivant une phase de maintenance après avoir perdu beaucoup.
Ici, deux hormones tiennent un rôle fondamental. La leptine, qui régule les réserves de graisses dans l’organisme et l’appétit en contrôlant la sensation de satiété, et la ghréline, l’hormone digestive qui au contraire stimule l’appétit.
Quelques conseils là encore. Les matières grasses additionnelles, les boissons sucrées et les alcools sont à consommer en quantités minimes et à éviter aussi souvent que possible. Une bonne hygiène alimentaire est en outre préférable à un régime strict, en favorisant les aliments riches en vitamines et minéraux.
Pour maigrir durablement sans reprendre, l’aide d’un diététicien ou d’un nutritionniste est par ailleurs recommandée. Et cela afin de déceler d’éventuelles erreurs et de rectifier de mauvaises habitudes.
N’oublions pas pour finir de pratiquer un sport régulier. Trois heures par semaine suffisent pour marcher ou faire des exercices. Avec un objectif : paraître non seulement mince mais beau.

Compte Instagram : @teamgreekgods

Commentaires

Commentaire