Livres

« Bilqiss », le dernier roman de Saphia Azzeddine

Écrit par admin

Le dernier roman de l’écrivaine franco-marocaine Saphia Azzeddine « Belqiss » a été présenté, mercredi soir à Paris, en présence d’une pléiade d’intellectuels et de journalistes.

Paru aux éditions Stock, le roman (216 pages) raconte l'histoire d'une femme frondeuse et libre indocile qui a été jugée, condamnée et va être lapidée.

L'écrivaine s'attarde notamment sur la relation de cette femme avec un juge et une journaliste américaine.

S'exprimant lors de cette rencontre, organisée dans le cadre des "mercredis de l'ambassade du Maroc à Paris", Saphia Azzeddine a indiqué que dans ce roman, elle se moque des intégristes qui tentent de nuire à l'image de la femme.

Elle a également affirmé qu'elle dénonce dans cet ouvrage toutes les formes de violence à l'égard des femmes, plaidant pour l'autonomisation économique de cette frange de la société.

L'auteur a, d'autre part, fait savoir qu'elle a essayé de faire connaître aux occidentaux les valeurs que promeut la culture arabo-musulmane.

Ouvrant cette rencontre, qui s'est déroulée en présence du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Lahcen Daoudi, l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa a rendu hommage à Saphia Azzeddine pour "la singularité de son parcours", soulignant qu'elle écrit avec talent.

Il a par ailleurs rappelé que cette rencontre coïncide avec la réunion de Haut-Niveau France-Maroc, tenue la semaine dernière dans la capitale française et qui a insisté sur l'importance des échanges culturels dans le développement des relations entre les deux pays.

Le diplomate marocain a également noté que les "Mercredis de l'Ambassade" visent, entre autres, à encourager la création notamment culturelle et littéraire et à promouvoir le vivre-ensemble.

Née à Agadir, Saphia Azzeddine est une romancière franco-marocaine qui a travaillé dans le cinéma en tant qu'actrice, scénariste et réalisatrice.

Licenciée en sociologie, Saphia Azzeddine, qui s'est installée dès l'âge de neuf ans en France, a également travaillé comme assistante diamantaire à Genève, puis comme journaliste avant de devenir scénariste et écrivain.

Parmi ses ouvrages figurent "Combien veux-tu m'épouser?" (2013), "Héros anonymes" (2011) et "Confidences à Allah" (2008).

Lancés en 2005, les "Mercredis de l'Ambassade" proposent un rendez-vous mensuel avec des personnalités du monde de l'art, de la culture et de la politique ayant un lien avec le Maroc.

Ces rendez-vous constituent un espace de réflexion, d'échange et de débat sur des thématiques diverses ayant trait au Maroc

Commentaires

Commentaire

loading...