A la une Interview

Salim El Jaï : Un défi à relever

Écrit par Sabel Da Costa

Qui a dit qu’il n’y avait plus d’hommes sympas sur le marché ? Chaque mois, on vous en propose un sous un angle décalé avant de vous laisser décider de son sort. Coup de cœur ou coup de gueule, à vous de voir.

Un informaticien de formation à tendance matheuse. Un entrepreneur à la fibre audacieuse. Un globe-trotter d’humeur aventureuse. Choisissez l’ordre qui vous convient, trouvez la bonne combinaison, puis recommencez juste pour le fun d’ajouter d’autres paramètres. Sinon, laissez le créateur de Yuzu.ma (le site gourmand des gens occupés) vous raconter que ses plus grands enseignements lui ont été apportés par ses trois chiens Hine Moana, Lite et Enzo. Salim El Jai n’aime ni les fioritures, ni le côté superficiel de ce monde. Ne vous fiez pas à sa dégaine de bobo biberonné aux laits alternatifs, ce gars est un soldat levé tous les jours à 4h du matin pour commencer sa journée avant tout le monde. On vous laisse faire connaissance…

Célibataire parce que 

C’est son choix pour l’instant. “J’ai longtemps cru que je n’avais pas trouvé chaussure à mon pied, puis que mon pied n’était pas facile à chausser et finalement, que j’aime simplement marcher nu-pieds.” Posé de la sorte, ça peut refroidir mais rassurez-vous, il y a encore de l’espoir. Notre homme n’est pas du genre à dire “fontaine, je ne boirai pas de ton eau”. Faudra juste déployer un peu plus d’efforts et faire preuve de plus d’imagination.

Votre carte maîtresse

Jouez-la comme Beckham ! Marquez des buts spectaculaires, surprenez-le, titillez-le. Vous avez affaire à une personnalité assez spéciale, alors sortez des sentiers battus. Autre chose, il a beau être bien comme ça, Si Salim El Jai veut être papa : “J’ai cherché sur Google mais je n’ai pas encore trouvé comment y arriver seul”. La nature est bien faite.

Son idéal féminin

Officiellement, une bête à cornes (bélier, capricorne, taureau). Officieusement, il a cherché et n’a pas trouvé. “Je crois que l’idéal, c’est le résultat d’un état, d’un moment. Une chose est sûre, je n’aime pas les contraintes sociétales.” Et c’est là que vous commencez à regretter la simplicité de votre ex, celui qui était heureux en mangeant du poulet devant un match de foot. 

Comment l’aborder ?

En portant vos plus beaux neurones. “Ça marche aussi si elle affiche une franche liberté et un humour piquant.” Noté !

Si vous ne faites rien…

Il essaiera d’être drôle et bon vivant. “Mes compagnons poilus sont mes meilleures complices.” Il les a dressés à être irrésistibles et depuis, cette bande de criminels organisée officie dans tout Casablanca.   

Ce qui le ferait fuir

Que vous ayez peur des chiens (ou que ses chiens aient peur de vous).

Sa première qualité

“Je dirais ma capacité à (finir par) me remettre en cause. C’est une chose qui  m’aide à identifier mes erreurs et à m’améliorer. Croyez-moi, j’ai besoin d’une bonne dose d’amélioration.” Mais on vous croit jeune homme, on vous croit…

Qu’est-ce qui le pousserait à s’engager

L’absence de contraintes.” Alors les casse-pieds, les casse-bonbons, les psychorigides, les empêcheuses de tourner en rond et autres torturées de l’hypophyse, restez chez vos parents.

Ce qu’on pourrait lui reprocher à la longue

D’être un tantinet égoïste. Bon, qui n’a jamais péché ? Tant qu’il laisse un yaourt au frigidaire et passe par le fleuriste tous les quinze jours…

Son rapport aux superwomen débordées et indépendantes

Elles le stimulent. “Une personne passionnée et investie a forcément beaucoup à offrir.” Décryptage : il sait laver ses chaussettes et assortir ses cravates tout seul.

Ses projets

“La petite maison dans la praire… Vivre dans une ferme avec une ribambelle de marmots, ma femme et marcher pieds nus…” On vous avait dit qu’il  y avait de l’espoir. Attrapez-le ! 

Du tac au tac

Pensez-vous que le bonheur en couple existe ?

Oui !

Dans quel cas de figure pourriez-vous mentir ou baratiner quelqu’un ?

Si je ne me sens pas assez à l’aise pour être moi-même.

Ce qu’il ne faut absolument pas vous demander dans le duo ?

De régler le problème des poils de chien !

Votre talent caché avec les femmes ?

Les aimer.

Vous partez sur une île déserte, quels sont les trois objets que vous emportez avec vous ?

Un gros bouquin, un couteau et de la pénicilline.

Trois bonnes raisons de vous choisir comme époux ?

Je n’accorde pas d’importance aux possessions ni aux apparences, j’aime cuisiner et partager un bon repas campagnard. Je vois la vie comme un grand jeu d’équipe.

Vous êtes le fils de votre maman ou le cordon a été coupé depuis longtemps ?

Je pense être indépendant.

Vous préférez être riche ou intelligent ?

Être intelligent, c’est être riche, non ?

La fin du monde est pour demain, vous allez où, avec qui et pour faire quoi ?

Je vais avec ma meute en bord de mer, partager un bon repas, regarder les gens jouer dans l’eau, sentir la nature, le soleil, le vent…

Commentaires

Commentaire

loading...