A la une Interview

« Roots », le dernier album ensorcelant de Mr ID (Interview)


Il s’est fait connaître avec ses titres « Salat Ala Nabina », « Layalina » et « Omah ». Le DJ Abderrahman Elhafid, alias Mr ID, revient avec un nouvel album tout bonnement éclatant sur lequel il s’est notamment entouré de voix féminines. Interview.

Vous venez de lancer votre deuxième album, comment l’avez-vous pensé ?

Mon deuxième album est la continuité de mon voyage et le fruit de longues recherches sur la culture marocaine et africaine. Je considère qu’il est inspiré de rythmes et de sonorités du Maroc et d’ailleurs. Cet album m’a aussi permis de rencontrer et de collaborer avec plusieurs artistes tels que BENO, Anas Chlih, Omary,  Foulane Bouhssine, Soulzak  et bien d’autres encore.

Quel titre résumerait à lui seul l’esprit de votre album ?

Le premier morceau « Roots » qui donne d’ailleurs son nom à l’album, représente pour moi une balade qui regroupe différents instruments, rythmes et ambiances inspirés de mes racines.

Sur cet album, vous avez collaboré avec davantage de voix féminines. Pourquoi ?

Effectivement j’ai collaboré avec plusieurs voix féminines telles que Kawtar Sadik, Sofia Batma et Sonia Noor. La voix féminine fait partie des chants de notre culture, et sa présence dans mon album est essentielle et lui donne tout son charme.

Vous avez notamment réalisé un featuring avec Sonia Noor intitulé « Mra ou Mermoura ». Pourquoi avez-vous voulu rendre un hommage à la femme ? 

Pour moi, rendre hommage à la femme est un honneur. C’est aussi un hommage que je rend à ma mère, la femme qui a toujours cru en moi et qui m’a soutenu tout au long de mon parcours. Pour ce titre, j’ai choisi Sonia Noor, une personne pleine d’énergie positive et dotée d’un grand talent. C’est aussi une personne avec qui le feeling est passé dès le premier jour, ce que je considère comme étant primordial pour toutes mes collaborations.

Cette featuring avec Sonia a donc donné naissance à « Mra ou Mermoura », la chanson qui célèbre toutes les femmes du monde.

 

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire