A la une Interview

Rebirth, le coaching en développement personnel signé Zineb Berrada et Kawtar el Hamdani (Interview)


Rechoisir sa vie, c’est ce que promettent les coachs et thérapeutes holistiques Zineb Berrada et Kawtar el Hamdani à travers leur cursus en développement personnel baptisé Rebirth. Un projet qui permet de se redécouvrir et d’opérer des transformations profondes et durables dans la vie, comme aiment le décrire ces deux passionnées qui se sont formées au Maroc et à l’étranger dans une panoplie de disciplines (le psychodrame, les guérisons chamaniques, les constellations familiales, l’hypnose, etc.). Interview.

Comment avez-vous pensé votre projet Rebirth ?

Le projet est né de notre rencontre à Kawtar et moi, ainsi que de nos échanges passionnés sur le coaching, l’accompagnement, le développement personnel et les difficultés que l’humain peut rencontrer à se libérer – de ses peurs, ses traumatismes, sa routine de fonctionnement, parfois même de sa vie-. A partir de nos échanges, nous avons décidé d’unir nos compétences qui sont différentes mais complémentaires. Ce sont des compétences acquises ici et ailleurs et complétées par nos expériences respectives en cabinet. Notre objectif avec Rebirth est de proposer un processus d’accompagnement complet et holistique qui alterne ateliers de groupes et séances individuelles, travail mental, mais aussi émotionnel et même spirituel sur une période de neuf mois, soit le temps naturel de la gestation et de la naissance. Rebirth est une expérience pour renaître, une expérience pour devenir soi.

Vous qualifiez votre projet de novateur. En quoi est-il différent des autres initiatives portant sur le développement personnel ?

Nous vivons dans des sociétés qui exercent une forte pression sur l’individu qu’elle soit sociale, familiale ou professionnelle. Par exemple, dès l’enfance, nous pouvons vite commencer à développer des comportements qui ne correspondent pas à notre nature profonde, nous éloignant de notre mission de vie et de la personne que nous sommes vraiment. Or la plupart des thérapeutes et accompagnants en développement personnel l’affirment : une seule technique et une seule approche sont souvent insuffisantes à générer un changement profond et durable ou encore une authentique libération c’est-à-dire une reconnexion avec notre identité réelle et également la création d’une vie (affective, professionnelle, etc.) qui reflète qui nous sommes. Rebirth est unique car nous proposons une expérience complète et holistique sur neuf mois (psychodrame et constellations en séances groupales, coaching et hypnose). L’objectif est de permettre une vraie intégration du passé en travaillant sur tous les âges de la vie pour donner un sens au présent et préparer l’avenir – ce qui n’est possible qu’en comprenant comment les grands épisodes de notre vie (dans l’enfance, l’adolescence, et au-delà) ont altéré notre personnalité, influé sur nos choix, et bien d’autres.

Mais à qui est-il destiné ? 

Rebirth est destiné à toutes personnes désirant cheminer, grandir, guérir certaines blessures ou tout simplement mettre sa vie en accord avec la personne que l’on est. Les bénéfices ? Ne plus jamais subir sa vie, en prendre le contrôle, et assumer pleinement notre identité, aussi bien sur le plan familial, qu’affectif, relationnel, professionnel. Mais aussi, rendre sa place, à savoir la vraie bonne place qui nous appartient. Ainsi, à la sortie de Rebirth, on devient acteur et réalisateur de sa vie au lieu de rester éternellement spectateur ou victime. On apprend également à se comprendre et à mieux comprendre les autres, ainsi qu’à développer une communication non violente qui est la clef d’un développement harmonieux de soi parmi les autres. Bref, on y apprendre à rechoisir sa vie.

Cette période inédite engendrée par la pandémie de Covid-19 est angoissante voire terrorisante. Quels conseils pourriez-vous donner à nos lectrices pour mieux la vivre ?

Le Covid-19 est un apprentissage du lâcher-prise, car nous avons perdu le contrôle sur beaucoup de choses (école, professionnel,…). Nous sommes soumis en permanence à une autorité supérieure qui limite considérablement nos possibilités de développement -mais en apparence seulement-. Car nous trouvons aussi l’occasion de reprendre le contrôle sur nous-même c’est-à-dire la façon dont on contemple sa vie, dont on se comporte et on se comprend. Cette parenthèse dans la normalité des choses nous invite ainsi à nous observer, nous et notre environnement. Elle offre une occasion unique de préparer l’avenir car, tôt ou tard, nous en sortirons. Car au final, ce qui se joue à l’échelle globale pendant cette période – repenser notre mode de vie, et peut-être en profondeur notre système socio-économique – se joue aussi à l’échelle individuelle. En d’autres termes, observez son système interne et son système de vie pour pouvoir y appliquer les mises à jour nécessaires.

Commentaires

Commentaire