A la une Interview

L’artiste Souki S : “Dans mes nouveaux titres, je brise les codes en proposant un style musical atypique”

Écrit par FDM

Le compte à rebours a commencé pour le lancement de deux nouveaux titres de l’artiste Souki S. Exerçant la médecine à Bruxelles, cette belgo-marocaine est passionnée par la musique depuis son plus jeune âge. Son premier clip, sorti en 2021, a révélé son talent mais aussi et surtout son attachement pour son pays natal le Maroc. Elle continue à enchanter ses fans, en proposant un style musical atypique. Entretien.

Médecin et artiste chanteuse, était-ce une évidence pour vous ?
Très sincèrement non. Papa m’a toujours encouragé dans tout ce que j’entreprenais mais il m’a aussi enseigné que tout vient en temps et en heure et qu’il ne fallait pas brûler certaines étapes, tout dépend du vécu de chacun. Terminer mes études, être une femme libre et indépendante était ma priorité. Quitter mon pays et mes proches à l’âge de 17 ans après avoir eu mon Baccalauréat était déjà une grande étape à passer dans ma vie. J’ai trouvé une grande source de réconfort dans la musique, c’est ce qui m’a permis de tenir le coup toutes ces dernières années face à la pression et l’exigence qu’impose la formation de médecin. Une fois diplômée, j’ai décidé d’embrayer sur un autre combat, me dévoiler en tant qu’artiste chanteuse.
Votre premier titre est sorti dans des circonstances particulières. Pourriez-vous nous en parler ?
Effectivement. Ce titre est sorti à la fin de mes études, un premier single symbolique pour fermer le livre « d’étudiante » et passer un autre cap avec d’autres perspectives d’avenir.
Vous vous apprêtez à lancer en ce mois de novembre deux nouveaux titres. Racontez-nous cela ?
Ces 2 premiers titres amorcent le processus de Souki « S ». Un « S » qui prendra tout son sens au fur et à mesure des chansons. Je reviens 1 an après mon premier titre avec plus d’assurance et surtout après les critiques du premier titre souvent jugé comme étant « superficiel », j’ai décidé de sortir de ma zone de confort et de briser les codes en proposant un style musical atypique. Vous pouvez suivre l’actualité sur mes réseaux tel qu’Instagram sous le nom de  Souki S @soukimusic et écouter ma musique sous mon nouveau nom d’artiste « Souki S »
Quels messages véhiculez-vous à travers vos chansons ?
 Des valeurs humaines importantes pour moi telles que le respect, l’amour, la liberté, la justice, la paix et la loyauté en faisant un clin d’œil particulier à mon pays que j’affectionne tant.
Pensez-vous vous qu’un jour la chanson pourrait prendre le pas sur votre carrière de médecin ?
 Je pense que personne ne peut prévoir l’avenir et qu’il y a certaines opportunités qui ne se présentent qu’une seule fois dans la vie.
Y a-t-il un rythme particulier que vous choisissez pour la sortie de vos chansons ?
Tout vient à point à qui sait attendre. Comme je le dis souvent, il ne faut pas être pressé mais précis. Chaque chanson a son histoire, un univers qui lui est propre, chaque son sortira lorsque son heure sera venue. La machine est enclenchée, installez-vous confortablement, l’heure approche ..
 Comment comptez-vous faire pour faire apprécier vos chansons par le public marocain ?
 Étant marocaine, originaire de Casablanca, il me paraissait essentiel de rester authentique à-travers mes chansons en faisant un clin d’œil particulier à mes racines en m’adressant en arabe à mon public. Je suis fière de mêler mes origines à ma musique, c’est ce qui je pense, lui apporte une certaine authenticité et sensibilité qui sont selon moi, des critères essentiels pour définir l’identité  d’un artiste.
 Envisageriez-vous de vous produire sur scène dans un futur proche ?
 Pour moi la scène est la consécration du travail de l’artiste. J’aspire à pouvoir me produire sur scène dans le futur en fonction des opportunités qui se présenteront, mais je ne veux pas brûler les étapes ni les survoler, j’aimerai apprécier chaque étape du processus que j’ai choisi d’entreprendre.

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire