A la une Interview

Fermeture du mythique concept store La Fabrique à Casablanca


Après six années de Pop up souk et de rencontres artistique en tout genre, le concept store La Fabrique a tiré le rideau. Une bien triste nouvelle pour les Casablancaises et Casablancais, grands fans de cette boutique ultra tendance qui dénichait des produits artisanaux revisités, stylés et éthiques portés par de jeunes créatrices talentueuses venues des quatre coins du Maroc. Mais rassurez-vous, l’histoire ne s’arrête pas là pour autant, comme nous le confient Caroline et Farid El Attar, fondateurs de La Fabrique. Entretien.

Vous avez décidé de fermer votre concept store La Fabrique qui s’est pourtant construit une solide réputation au fil du temps. Pourquoi ce choix ?
Cela a été la résultante de projets de vie personnels et professionnels. La Fabrique est née il y a 6 ans maintenant, et même si elle a déjà bien évolué, nous commencions un peu à tourner en rond…  Nous sommes des entrepreneurs créatifs et avons constamment besoin d’être stimulés et challengés. A côté de celà, notre division export (d’artisans et créateurs marocains) s’est beaucoup développée et nous avions besoin de plus de temps et d’espace pour nous y consacrer.  Et puis le Covid est passé par là. Nous avons pris le temps d’analyser les nouvelles façons de consommer, et surtout le besoin de privilégier une qualité de vie personnelle et une stabilité professionelle. Nous avons donc décidé de déménager à Marrakech, côté campagne, d’être au plus près de nos artisans et … de pouvoir offrir la nature à nos enfants ! Nous aurons une meilleure logistique pour la partie export, et nous garderons une sélection de La Fabrique sur un site en ligne que nous avons rebaptisé : Pop my souk. Nous gardons aussi dans un coin de nos têtes de refaire des Pop up régulièrement sur Casablanca lorsque cela sera à nouveau possible. 

Quel bilan faîtes-vous de vos 6 ans d’aventure ? 

Nous considérons plutôt ces 6 ans comme le premier chapitre de l’aventure ! Lorsque nous sommes arrivés en 2013, nous débarquions de Londres avec plein d’idées, nous ne connaissions encore personne mais nous savions que c’était parti pour durer ! Chaque jour, nous avons ouvert le rideau avec le même plaisir, la même énergie.  Nous avons mis toutes nos trippes dans cet endroit et nous n’avons jamais mesuré nos efforts. Il y a eu tellement de rencontres enrichissantes, d’idées, d’évènements, de projets … Aujourd’hui nous vivons pleinement notre empreinte dans le paysage artistique du pays

Quel regard portez-vous sur l’évolution de la création au Maroc ?
Un regard très optimiste, et prometteur. Le Maroc compte une véritable force vive de talents créatifs. Le savoir-faire des mâalem a toujours été très inspirant, mais une récente scène de jeunes designers a su aussi « dépoussiérer » les codes et c’est très intéressant. 

Comment qualifieriez-vous les créatrices marocaines ? 

Indépendantes, talentueuses, et extrêmement dans l’air du temps.

Même si votre boutique ferme, vous ne comptez pas tirer un trait sur votre concept ?
Nous le faisons seulement évoluer … Nous allons prochainement lancer notre site en ligne qui proposera un assortiment similaire à celui de La Fabrique et contiendra les produits des créateurs avec qui nous avons l’habitude de collaborer. Nous aimerions également pouvoir proposer des Pop up souk de temps en temps, dès que celà sera possible. 

Vers quels horizons vous dirigez-vous ? 

Vers celui d’une vie de familiale entourée de nouveaux challenges !! 

Leur passage à La Fabrique les a marquées. Cinq jeunes créatrices se confient sur ce concept store hors du commun.  

Lamia Hmaiddout, fondatrice de la marque féministe Art Modest qui explore la culture berbère et son rapport à la femme.

« La Fabrique a marqué pour moi le lancement de mon aventure dans la création d’objets. Je venais de prendre mon courage à deux mains pour matérialiser mes dessins à travers des objets en tout genre. Caroline m’a accueillie avec beaucoup de chaleur et m’a guidée lors de mes Pop up. Elle m’a encouragée et m’a donné les clés pour valoriser mes produits. Ce fut un véritable mentor qui m’a inculqué les principes de la vente sur le terrain et m’a appris à rendre l’expérience client la plus magique qui soit. Aussi, je garderai le souvenir d’amitiés crées durant ces journées de Pop up souk, que ce soit avec la team de La Fabrique qu’avec tous les créateurs. Une véritable communauté s’est tout bonnement créée à travers cet événement. Je garderai aussi le souvenir d’une clientèle particulière qui apprécie la beauté de la création marocaine. En d’autres termes, merci La Fabrique ! »

Rhita Benjelloun, l’initiatrice de la marque de bijoux Rhita créations

« Ce n’était pas qu’une simple boutique. C’était une caverne à jolies choses, un incubateur de nouveaux talents, et surtout une équipe en or, sympathique et dynamique. C’est à La Fabrique que j’ai exposé mes bijoux pour la première fois à Casablanca. Et j’ai eu la chance d’y faire de merveilleuses rencontres, que ce soit des créateurs lors des Pop up ou des clients venus y faire un tour. La Fabrique, plus qu’une boutique, était un lieu de rencontres, un rendez-vous, une fabrique à souvenirs qui restera pour un long moment gravée dans nos mémoires. Mais ce n’est que le début d’une nouvelle histoire pour la super team, à qui je souhaite d’ailleurs de semer toujours autant de magie autour d’eux. Vous allez nous manquer. »

Hind Bennis, créatrice de la marque Hob, spécialisée dans les chaussons et chaussures en cuir à tannage végétal.

« J’ai connu La Fabrique dès son ouverture et je l’ai fréquentée en tant que cliente assidue et férue de marques de créateurs. J’ai toujours été bien accueillie et j’ai rapidement sympathisé avec Caroline et Farid. L’équipe de la Fabrique m’a ensuite encouragée à exposer mes créations lors d’un Pop-up Souk. La Fabrique est le premier concept store qui a organisé des événements de qualité autour de la création marocaine. Ils ont créé une vraie communauté, de l’entraide, de la solidarité, offrant ainsi beaucoup d’amitiés et de moments de franches rigolades ! Nous avions toujours hâte de se retrouver au Pop-up ! Puis, ils nous ont donné l’opportunité d’exposer nos créations à plein temps. Nous garderons le souvenir d’une boutique pleine de bonnes ondes, remplie de belles valeurs de partage, de soutien, de valorisation de notre travail et de bienveillance. Cela va bien nous manquer. Encore une fois, merci à Caroline, Mélanie et Farid de nous avoir toujours accueilli à bras ouverts, une équipe en or comme on en fait plus ! On leur souhaite beaucoup de succès pour leur nouvelle aventure que nous ne manquerons pas de suivre de près ! »

Fadela Bennani, fondatrice de la marque de sneakers revisités Amaz

« En tant que créatrice d’une marque de baskets marocaines, j’ai participé ces trois dernières années à plusieurs Pop up souk organisés par La Fabrique à des moments phares de l’année (Rentrée scolaire, Printemps, Ramadan et Noël). Ça a été une superbe opportunité de faire connaître ma marque à la communauté de La Fabrique à la fois très ouverte et fan de la création marocaine locale. Ça m’a également permis de faire la connaissance et d’intégrer la communauté des créateurs et créatrices marocains et d’en découvrir des nouveaux à chaque Pop up souk. Et tout cela, dans une ambiance conviviale et chaleureuse comme au sein d’une petite famille !  J’ai même pu distribuer ma marque en Suisse grâce à La Fabrique qui oeuvre également à faire découvrir les talents de la création marocaine au-delà de nos frontières. Un grand merci à Caroline et Farid ! On ne vous oubliera pas ! »

Mathilde Darras, fondatrice de ZINA Cosmetik, la marque de shampoings & co éthique et responsable au Maroc 

« La Fabrique, c’était THE concept store pour découvrir, dénicher mais aussi lancer les petites marques locales. C’était également une vraie niche à créateurs. Au lancement de ma marque, j’ai participé à l’un des nombreux Pop souk organisé par La Fabrique. Et ce fut une opportunité immense. C’est grâce à cette participation que nous avons eu nos premiers partenariats boutiques. Donc merci La Fabrique ! »

 

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire