A la une Interview

Et si après les fêtes, on optait pour des repas healthy ? (Interview)

Écrit par FDM

Des chocolats, gâteaux ou encore de bons petits aliments parfois un peu gras ont inévitablement atterri dans nos assiettes en cette fin d’année, au point qu’on a désormais dû mal à fermer le bouton de notre pantalon préféré, même en rentrant le ventre… Mais, ce n’est pas grave ! On (re)prendre de bonnes habitudes alimentaires avec l’aide de Meriem Bennani Smires, cofondatrice du Concept Ish qui veut dire « manger » en amazigh.

Meriem Bennani Smires, cofondatrice du Concept Ish, a lancé il y a près d’un an ce projet innovant avec son frère Othmane, après en avoir eu ras-le-bol de la malbouffe mais aussi du diktat obsédant de notre détestable balance ! « A travers des lectures et des rencontres, nous nous sommes rendus compte que l’alimentation peut transformer une vie », glisse-t-elle. La fratrie, tous deux anciens ingénieurs, planche alors sur ce concept qui accompagne une personne désireuse de perdre du poids, en adoptant, non pas pour un régime strict et bien triste, mais plutôt pour des aliments sains et des recettes pleines de goûts et saveur. L’originalité du projet ? C’est eux qui concoctent tous les repas de la journée en accord avec leur nutritionniste qui rencontre en amont le client. Meriem et Othmane les livrent ensuite chez lui tous les jours. « Du coup, vous n’avez plus qu’à manger et constater les résultats, lance-t-elle. L’idéal, c’est de suivre ce programme pendant un mois. Et au final, c’est en moyenne 5 à 8 kilos de perdu ! ». Entretien avec Meriem Bennani Smires afin de suivre de bonnes résolutions… alimentaires !

Après les excès du réveillon, faut-il miser sur des repas détox pour bien démarrer l’année ?

La fin de l’année, c’est une période où nous nous retrouvons en famille et où on aime partager de bons et copieux repas sans calculer, et il faut le dire ça fait du bien !

Ces moments sont uniques et ont une telle valeur qu’il ne faut certainement pas s’en priver. Le tout, c’est de pouvoir retrouver un équilibre et gérer le « après ». Effectivement, une détox post-fête est vivement recommandée pour permettre à notre corps de se remettre des excès et de se ressourcer pour retrouver sa vitalité. La détox a deux objectifs. Le premier, réalcaliniser son corps, c’est-à-dire rétablir son pH alcalin. Car très souvent après avoir consommé des aliments acidifiants comme du sucre, de la viande en excès, des produits raffinés, et pas assez de légumes verts, le pH du corps est perturbé et notre sang devient acide. Et un corps acide, c’est un corps en mauvaise santé qui crée un environnement où la maladie, les bactéries et les levures se développent. Le deuxième objectif, c’est de soulager son foie qui est chargé par tous nos excès dus aux fêtes. Il a cumulé trop de déchets et n’arrive plus à les éliminer en raison de leur trop grande quantité. Il a donc besoin d’un petit coup de main pour pouvoir faire son travail correctement.

Que recommandez-vous alors ?

Faire le plein de légumes, en particuliers des légumes verts qui sont remplis de fibres et fortement alcalinisant pour le corps. Ensuite, consommer des fruits de mer et du poisson blanc peu contaminés au mercure comme de la daurade, des sardines, des anchois et du cabillaud, boire beaucoup d’eau mais aussi des jus de légumes et de fruits. Également, consommer des bons gras. N’ayez pas peur de rajouter de l’huile de l’olive, de manger de l’avocat ou des jaunes d’œuf fermier. Ce sont des aliments riches en oméga 3 qui ont des propriétés anti-inflammatoires pour notre très chère flore intestinale. Il y a aussi l’huile de coco, les oléagineux (noix, amandes, …). En revanche, il faut retirer de son alimentation pendant la période de détox, le sucre et tous les produits raffinés riches en sucre. On ne va pas se mentir, c’est le produit le plus toxique pour le corps et le plus dure à retirer car on le trouve partout ! Dans le pain blanc, les biscuits, les cakes, les sodas,  l’alcool, etc. Mais, si vous voulez réussir votre détox, il faut l’éviter à tout prix. On bannit aussi de notre alimentation les gras saturés (beurre, friture, huile de tournesol, etc.) et les produits laitiers qu’on remplace par des laits végétaux comme du lait d’amande, du lait de coco ou encore du lait de riz. Et côté viande rouge, on essaie de limiter sa consommation à 2 fois par semaine maximum.

Mais cela signifie-t-il que pendant quelques jours, le contenu de nos plats ne sera pas très « joyeux » ?

Dans l’imaginaire collectif, manger sain rime avec manger fade et sans saveur, au point que cela nous rappelle les repas pris dans les hôpitaux et à la cantine… Mais en faisant un petit effort, on peut cuisiner de délicieux repas gourmets. On peut vraiment se faire plaisir tout en prenant soin de son corps. Aujourd’hui, Internet regorge de recettes créatives et healthy. Le plus simple est d’alterner les assaisonnements avec des huiles différentes (huiles d’olive, argan, sésame,…). Une autre astuce, c’est d’alterner les saveurs de vos plats : saveurs méditerranéennes, chinoises, thaïlandaise, libanaises, grecques, et bien évidemment marocaines ! Pour relever le goût de vos plats, vous pouvez aussi utiliser des herbes aromatiques (romarin, persil, sauge, thym, basilic, céleri, menthe, ciboulette, aneth, origan, safran,…). On peut même les faire pousser chez soi dans de petits pots pour être sûr d’en avoir toujours à sa portée et sans pesticide.

Par exemple, un wok de légumes auquel vous y ajoutez des feuilles fraîches de basilic et de la coriandre peut changer votre plat. D’ailleurs, c’est le challenge qu’on a eu à relever en créant notre concept Ish car nous utilisons au quotidien toutes ces astuces pour concilier des goûts très agréables à des recettes healthy.

Quel type de régime serait idéal par la suite ?

Lorsque que vous avez suivi un rythme détox, vous avez fait le plus dur en mettant en place les bonnes habitudes. Au lieu de mettre du beurre, on met de l’huile d’olive. Au lieu de préparer des frites, on opte pour des patates douces au four, etc. Néanmoins, on peut de temps en temps manger quelques gourmandises, mais cela doit rester occasionnel et le corps apprend à éliminer les toxines. Le tout est de prendre le rythme. A un moment donné de ma vie où je tombais très souvent malade, j’ai dû changer d’habitude alimentaire, et depuis, j’y ai pris goût ! Quand on prend plaisir à manger de bonnes choses pour sa santé, on n’a plus envie de changer de mode de vie. On se sent mieux, on a plus d’énergie, on tombe moins malade et on se rend compte que c’est bon !

Quels sont les meilleurs aliments à mettre impérativement dans nos assiettes pour booster notre organisme ?

Des fruits (agrumes pour faire une cure de vitamine C et booster son immunité pour l’hiver), des légumes de préférences bio (avocat, brocolis, choux, épinard,…), des céréales complètes (sarrasin, quinoa, millet, riz complet,…), sans oublier les oeufs fermiers, les amandes, les noix, les dattes, les poissons non contaminés au mercure (sardines, anchois, daurade, etc.).

Liens : http://www.ish.ma/home

https://www.facebook.com/ishhealthylife/

Commentaires

Commentaire