A la une Interview

Caftan 2018 : Les voyages ethniques de Bouchra Filali Ksikès

Écrit par Khadija Alaoui

Les sept tenues de Bouchra Filali Ksikès offrent un voyage à travers les splendeurs d’ethnies captivantes. La styliste a révélé ses talents à travers une collection artistique riche en créativité et en challenges. Le résultat est tout simplement magnifique.

Quelle a été votre première impression quand le thème Ethnies a été dévoilé ?
J’ai pensé immédiatement aux broderies des anciennes dynasties, comme les Ottomans, la Russie, l’Inde, mais aussi à la culture marocaine qui est très riche et inspirante. Après des recherches poussées dans l’histoire des civilisations, et une étude de leurs choix vestimentaires, j’ai opté pour trois ethnies, l’africaine, l’orientale et l’occidentale.

Quelle est l’ethnie qui vous a le plus inspirée ?
Je me suis bien amusée en réalisant l’ethnie africaine, car elle est d’un abord facile, et très riche en couleurs. Sur l’ethnie indienne, j’ai privilégié les couleurs sombres.

Comment avez-vous interprété le thème Ethnies dans votre collection ?
Chacune de mes tenues raconte une histoire. Il suffit de voir la tenue pour comprendre son histoire.

Qu’est ce qui vous a le plus plu dans ce thème ?
C’est la possibilité de pouvoir travailler librement, et d’interpréter ces ethnies selon ma propre conception. Autrement dit, une liberté totale dans les broderies, mais toujours dans la perspective de donner le meilleur de nous-mêmes. Chaque tenue est un tableau qui se transforme eu un chef d’œuvre.

À votre avis, quelles sont les couleurs qui décrivent le mieux cette thématique ?
L’ethnie renvoie aux couleurs vives, franches, presque criardes et fluorescentes, ainsi qu’aux couleurs sombres, comme le vert foncé, le noir, l’orange. Cette année, je me suis lâchée au niveau des couleurs.

Quelles sont les matières que vous avez utilisées dans votre collection ?
J’ai réalisé personnellement les tissus sur lesquels j’ai travaillé. J’ai fait le choix de tissus simples et unis afin de pouvoir les travailler à ma façon avec des broderies. Les matières choisies sont le chanton, le satin de velours, le satin duchesse. J’ai préféré travailler sur des matières nobles, et des tissus qui font référence aux ethnies.

Quels sont les points forts de votre collection ?
Cette année, j’ai apporté beaucoup de nouveautés à ma collection. Car quand on dit ethnie, cela signifie des caftans plus élaborés, mieux détaillés, avec parfois quatre à cinq matières différentes sur la même tenue. Ma collection se distingue également par le choix de manches larges pour certaines tenues, et rétrécies pour d’autres. La coupe est très étroite, puis évasée, et certaines tenues se distinguent par le col officier. Il y a aussi les âkad qui à mon avis ne sont pas antinomiques avec les ethnies.

Comment voyez-vous l’évolution de votre travail au fur et à mesure de votre participation à Caftan ?
Je pense que Caftan est l’événement le plus important de l’année. Il signe et dévoile les tendances en matière de tenues traditionnelles. C’est en quelque sorte une Fashion week dédiée exclusivement au caftan.

Pour vous, le caftan c’est…
L’habit principal de chaque femme marocaine. Il a gagné en notoriété et est devenu international. Grâce au travail des stylistes, il est devenu plus léger, plus facile à porter. C’est un honneur pour moi de porter le caftan. 

Commentaires

Commentaire

loading...