A la une Bijoux

Si Tazzarine m’était contée

Écrit par Sanaa Grirane

La maison de joaillerie Azuelos célèbre son centenaire en proposant une collection inédite de bijoux inspirée de l’art de la parure amazighe. Une prodigieuse leçon d’élégance.

Azuelos, c’est la saga d’un savoir-faire d’exception, c’est aussi l’épopée d’une famille qui n’a jamais voulu céder aux sirènes du compromis. Une maison fière de ses valeurs historiques qui puise à chaque fois son inspiration dans la richesse du patrimoine pour nous révéler des pièces exclusives dans leur version la plus moderne. “Tazzarine” en est le plus grand témoin !

Après la khmissa, la fibule, le zellige ou encore le moucharabieh, le joaillier créateur a cette fois choisi un symbole de l’orfèvrerie d’argent amazighe pour concevoir la ligne Tazzarine, tout en or rose et diamants, inspirée de l’art de la parure de la tribu berbère des Aït Atta.

Immersion chez les Aït Atta…

Aït Atta, bergers nomades dont le territoire s’étend des régions du Haut-Atlas jusqu’aux confins de l’Algérie, pour qui les bijoux en argent font partie de la culture. Leurs parures en argent ou en bronze, si humble soit le métal, souvent ornés d’une profusion de breloques, ont su garder toute leur noblesse malgré les années.  

De l’orfèvrerie d’argent amazigh à la joaillerie de luxe…

Il aura fallu une année entière pour explorer la typologie des bijoux des Aït Atta, identifier une forme dotée d’un potentiel esthétique sûre, reproductible dans un bijou de luxe. Parmi un vaste éventail de parures, ce sont les inimaten qui ont retenu l’attention des créateurs de la Maison, ces riches colliers ou parures de tête composés de 4 à 5 tonnelets en forme de cônes assemblés.

  

Tazzarine une collection décidément emblématique !

C’est ainsi que la collection Tazzarine a vu le jour, du nom d’un petit village berbère du sud de l’Atlas, tout près de Zagora. Déclinée en or rose serti de diamants sur des bagues, bracelets ou de longs pendants d’oreille, Tazzarine réinterprète ainsi de la plus belle des façons l’emblématique élément de l’orfèvrerie amazighe. Une ligne à la fois contemporaine et résolument marocaine reflétant une fois encore, toute l’excellence du savoir-faire aujourd’hui centenaire de la maison Azuelos. υ

Commentaires

Commentaire