A la une Actus flash infos

« No pasara » de Leila Alaoui à la 6ème saison photographique de l’Abbaye royale de l’Epau

Écrit par FDM

« No Pasara », le projet de Leila Alaoui décédée dans un attentat à Ouagadougou en janvier 2016, est mis en avant à l’occasion de la 6ème saison photographique de l’Abbaye royale de l’Epau, un des hauts lieux culturels de la Sarthe en France. Un coup de projecteur sur cette artiste engagée.

Le regard humaniste de la photographe Leila Alaoui est une nouvelle fois mis en avant en France. Son projet « No Pasara » est exposé jusqu’au 4 novembre lors de la 6ème saison photographique de l’Abbaye royale de l’Epau. Dans cette série de 24 images commandée par l’Union européenne en 2008, Leila Alaoui, décédée dans un attentat à Ouagadougou au Burkina Faso en 15 janvier 2016, présente de jeunes marocains rêvant de l’Eldorado, de l’autre côté de la Méditerranée. A travers ce projet, Leila Alaoui démontre son engagement humanitaire. Elle se déplace dans plusieurs villes du pays : de Béni Mellal, au centre du pays jusqu’à Nador et Tanger. Elle y est observatrice et réussit à immortaliser l’état d’âme de cette jeunesse désespérée, ne trouvant comme seule issue : la fuite de leur pays. Des photographies puissantes et touchantes à (re)découvrir aux côtés de clichés de cinq autres photographes qui ont, tous, axé leur travail sur la citoyenneté et le vivre ensemble, à l’instar de Corentin Folhen avec « Haiti » (après le séisme de 2010), de Tim Franco avec sa série « Metamorpolis » qui raconte la métamorphose de Chongqing, une des plus importantes métropoles chinoises, ou encore de Daesung Lee avec « Futuristic Archeology and the vanishing island » se focalisant sur la désertification en Mongolie.

Commentaires

Commentaire

loading...