A la une Dossiers du mois

Maroc : Des faits et des dates

Écrit par Khadija Alaoui

Au cours de cette année éprouvante, les Marocains ont fait preuve de résilience, de courage et de solidarité, mais aussi de choix gagnants pour un meilleur avenir. Zoom sur des événements marquants.

Janvier

Le Roi donne le coup d’envoi de la campagne de vaccination

La campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 est lancée au lendemain de la réception par le Maroc de deux lots de vaccins Astrazeneca et Sinopharm. Le coup d’envoi effectif de cette campagne est donné par le Souverain qui reçoit le 28 janvier la première dose de vaccin. Un plan de vaccination est mis en place, ciblant en priorité les personnes vulnérables et celles travaillant en première ligne avant d’englober l’ensemble de la population.

février

L’usine de la mort

29 personnes ont perdu la vie dans une usine de textile à Tanger. Le drame est survenu suite aux fortes pluies qui ont frappé la ville, et qui ont provoqué un court-circuit dans cette usine clandestine, située dans le sous-sol d’une villa. Le propriétaire est condamné pour homicide involontaire, blessures sans intention de les provoquer et infractions au Code du Travail.

mars

Légalisation de l’usage thérapeutique du cannabis

La légalisation de l’usage thérapeutique du cannabis, avec un cadre juridique destiné à permettre à l’État de valoriser sa culture passe, après trois ans de tergiversation, en conseil de gouvernement. Le projet de loi autorisant un usage “médical, cosmétique et industriel” du cannabis est en effet adopté le 11 mars. Le texte est validé par le parlement le 26 mai.

avril

Covid-19 : 9.000 décès au compteur

Au 27 avril, le Maroc franchit la barre des 9.000 décès. Quelque 4 808 303 personnes ont été vaccinées (première dose) et 4 233 682 ont reçu la seconde dose contre la Covid-19. Le couvre-feu nocturne est toujours en vigueur, et les restrictions de déplacements sont maintenues afin de contrecarrer la virulence du variant Delta dont 73 cas ont déjà été identifiés.

MAI

Le Nouveau modèle de développement est prêt

Chakib Benmoussa, président de la Commission Spéciale sur le modèle de Développement (CSMD) présente au Souverain le rapport général de la commission. Fruits d’un large processus participatif d’écoute, de débat et d’intelligence collective autour de la rénovation du modèle de développement marocain, les travaux de la commission ont été déployés pendant plusieurs mois. Pour atteindre les ambitions et objectifs fondamentaux du nouveau modèle de développement, la CSMD a fixé quatre axes : économie diversifiée, capital humain renforcé, inclusion de tous et durabilité des territoires.

JUIN

Reprise des vols, retour des MRE et des touristes

La reprise des vols de et vers le Maroc est acté le 15 juin. Deux listes (A et B) sont établies pour permettre l’accès au territoire national. Un test PCR et une preuve de vaccination sont exigés et permettent aux voyageurs de la liste A de ne pas être soumis à la quarantaine imposée aux voyageurs de la liste B.

JUILLET

Eugène Delacroix au musée Mohammed VI

L’exposition “Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc” se tient au musée Mohammed VI à Rabat. C’est une première en Afrique et dans le monde arabe. Cette exposition événement retrace le voyage de ce premier ambassadeur de la lumière et des couleurs marocaines à travers des tableaux, des dessins, des aquarelles mais également la quasi-totalité des objets, vêtements, armes et instruments de musique qu’il a rapportés de son voyage.

AOÛT

Soufiane El Bakkali, notre champion

Depuis le sacre de Hicham El Guerrouj en 2004, aucun Marocain n’avait remporté de médaille d’or aux JO. À Tokyo, Soufiane El Bakkali a tutoyé l’or en s’imposant au 3000 m steeple. Grâce à cette victoire, le jeune athlète a mis fin à l’incroyable domination kényane sur la distance, après neuf titres olympiques consécutifs depuis 1984.

Covid-19 : les hôpitaux sont saturés

Avec un total de 2.864 morts, ce mois d’août est le plus meurtrier depuis le début de la pandémie au Maroc. Les hôpitaux sont saturés. Les autorités continuent à prendre des mesures pour freiner la propagation du virus, en interdisant certains déplacements inter-régions et en instaurant un couvre-feu entre 21h et 5h du matin. Le passeport sanitaire est exigé.

SEPTEMBRE

Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement

Le président du Rassemblement national des indépendants Aziz Akhannouch est nommé chef du gouvernement par le Roi Mohammed VI après la victoire aux législatives de son parti. Il est chargé de former le nouvel exécutif.

Moisson de médailles aux Jeux paralympiques

Les athlètes marocains ayant pris part aux Jeux paralympiques de Tokyo ont signé une participation remarquable avec à la clé 11 médailles :  4 en or, 4 en argent et 3 en Bronze. C’est un record pour le Royaume. La Fédération royale marocaine des sports pour personnes en situation de handicap avait par ailleurs annoncé quelques jours avant la tenue de ces JO que des primes spéciales seront versées à l’ensemble des athlètes.

3 grandes villes dirigées par des femmes

À l’issue des élections du 8 septembre, trois femmes vont diriger les villes les plus importantes du Royaume, à savoir Rabat, Casablanca et Marrakech. C’est une première. À Casablanca, c’est Nabila Rmili (RNI) qui prend les rênes de la présidence du Conseil de la capitale économique. À Rabat, c’est Asmaa Rhlalou (RNI) qui est portée à la présidence du conseil de la ville, tandis que Marrakech a choisi Fatima-Zahra Mansouri (PAM) comme nouvelle maire de la cité ocre.

Les plus anciennes parures du monde à Essaouira

Ce sont sans doute les bijoux les plus anciens du monde. Des parures de perles de coquillages vieilles d’au moins 150.000 ans sont découvertes à Bizmoune, près d’Essaouira. Les chercheurs ont dévoilé plusieurs colliers et bracelets formés de petits coquillages percés et colorés à l’ocre rouge considérées comme “les plus anciennes” découvertes à ce jour.

OCTOBRE

Le Roi nomme le nouveau gouvernement

Le Souverain préside à Fès la cérémonie de nomination des membres du nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch. Le nouvel exécutif est composé de 24 ministres dont 7 femmes à des postes importants.

La troisième dose préconisée

Le Maroc lance la campagne pour une troisième dose de vaccin anticovid, destinée aux personnes ayant reçu les deux premières doses depuis au moins six mois. Les personnes éligibles à la troisième injection sont les personnes vulnérables et travailleurs en première ligne (santé, sécurité, etc.). L’opération est depuis ouverte à l’ensemble des Marocains et étrangers résidant au Maroc vaccinés il y a plus de cinq mois.

Pass vaccinal obligatoire

Le pass vaccinal devient obligatoire le 21 octobre. Ce document, exigé pour les déplacements à l’intérieur du pays et pour voyager à l’étranger, permet l’accès aux administrations publiques, semi-publiques et privées, ainsi qu’aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, aux cafés, aux espaces fermés, aux commerces, aux salles de sport et hammams.

NOVEMBRE

Miss Univers Maroc désignée

Après une absence d’une quarantaine d’années, le Maroc participe au concours Miss Univers organisé le 12 décembre à Eliat, en Israël, avec sa candidate Kawtar Benhalima, sacrée Miss Univers Maroc le 10 novembre.

Le Maroc ferme ses frontières

Bien que les clignotants soient au vert depuis quelques semaines déjà, la menace du variant Omicron fait craindre le pire. Le Maroc décide de fermer ses frontières pour éviter toute propagation du virus. Toujours dans l’objectif de préserver ses acquis dans cette lutte contre la Covid-19, le pays décide l’interdiction des festivals et des manifestations culturelles et artistiques. La présence aux funérailles et aux obsèques est limitée à dix personnes. υ

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire