A la une Dossiers du mois

Le “hygge” ou l’art danois du bien-être

Écrit par Nouhad Fathi

Contre la morosité des journées grises et pluvieuses, les Danois ont trouvé un remède : le hygge. Ce mot quasiment intraduisible concentre en quelques lettres une philosophie basée sur le bien-être. On vous explique le concept, mais aussi le mode d’emploi.

Pour celles qui ne vivent que pour les fêtes de fin d’année, l’hiver est une période magique. Pour les autres, c’est le mois de la déprime. Les températures basses et les journées courtes affectent notre santé mentale et ce n’est pas pour rien que dans plusieurs pays, le mois de janvier est celui où l’on enregistre le plus de suicides. Pourtant, les Danois et les Norvégiens, qui subissent des hivers difficiles avec des jours qui s’assombrissent dès 15 h, sont les plus heureux du monde à en croire le dernier rapport mondial sur le bonheur publié en mars dernier. Le Maroc, qui est le 84e pays le plus heureux du monde en dépit de ses 300 jours de soleil par an, a deux ou trois choses à apprendre des Scandinaves. 

Car il y a une bonne façon de passer l’hiver et c’est tout un concept. Cela s’appelle le “hygge” – prononcez “hou-gueux” – et c’est intraduisible. Le mot d’origine norvégienne décrit une philosophie danoise qui fait du cocooning une nécessité et qui puise ses racines dans une tragédie nationale. Au 19e siècle, le Danemark a payé son alliance avec Napoléon en se faisant bombarder par l’Angleterre et en se faisant émietter le territoire par les Prussiens et les Suédois. Depuis, les Danois se sont mis à s’identifier avec la petitesse en guise de stratégie de survie. Le “hygge” est devenu leur manière de baisser la garde et se sentir en sécurité et à l’abri du monde. Voilà pour la petite histoire, maintenant place au mode d’emploi.

Le confort comme mot d’ordre

À vrai dire, tout le monde a déjà pratiqué le hygge sans s’en rendre compte. Avez-vous déjà lu un bon livre près d’une cheminée avec une bonne tasse de chocolat chaud ? Avez-vous passé un dimanche pluvieux à revoir la dernière saison de votre série préférée avec votre chat ? Vous êtes-vous réveillée un matin particulièrement froid et votre première envie était d’appeler vos enfants à vous rejoindre au lit pour une séance de câlins intensifs ? Si vous avez répondu “oui” à au moins l’une de ces questions, c’est que vous savez déjà de quoi l’on parle : que l’hiver est une période d’hibernation et votre maison est votre caverne d’ours. Pour qu’elle soit encore plus chaleureuse, votre caverne doit vous donner une impression de petitesse. Exit donc les lumières fluorescentes et les espaces vides, privilégiez les bougies et les éclairages doux et mettez des oreillers et des couvertures partout où il est possible de s’allonger. Faites le plein de poudre de cacao, de crèmes et d’ingrédients pour confectionner un bon gâteau qui embaumera la maison d’une odeur délicieuse. Allumez la cheminée et si vous n’en avez pas, il existe des vidéos de feu de camp plus vraies que nature pour votre téléviseur. L’idée est que votre intérieur corresponde à l’esthétique de la saison et se transforme en forteresse impénétrable de chaleur et de bonheur.

Plus on est fou, mieux on vit

L’hiver diminue souvent le temps à passer avec ses amis et sa famille. Dès 17h, tout ce dont on a envie c’est de finir sa journée de travail et de rentrer chez soi illico presto. Mais la camaraderie et la convivialité sont un aspect essentiel du hygge, d’autant plus que les Danois croient que le maintien de liens sociaux forts est bon pour la santé mentale.

Il y a deux façons d’organiser des rassemblements de style hygge. Vous pouvez organiser des rencontres régulières et détendues avec des amis ou en famille chez quelqu’un avec des gâteaux et des boissons chaudes, de préférence des produits qui sont exclusifs à cette période de l’année. Si personne de votre entourage ne dispose d’un espace de vie assez grand pour accueillir tout le monde, vous pouvez vous réunir et vous réchauffer dans les restaurants et les cafés, voire dans les librairies qui le permettent. Et si les discussions vous ennuient vite, vous pouvez tout aussi bien jouer à des jeux de société, ou participer à des débats. D’ailleurs, gardez un œil sur vos réseaux sociaux, la grande tendance de ces derniers mois, c’est les rencontres à caractère culturel organisées dans les cafés branchés des grandes villes du royaume.

Adopter le dress code adéquat

Il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements. Beaucoup détestent l’hiver parce qu’ils trouvent les chandails et les doudounes encombrants, ou parce qu’ils détestent tellement sortir à cette période de l’année, qu’ils oublient d’acheter des vêtements chauds (ce qui leur donne davantage raison de rester à la maison). Nous avons la chance d’habiter dans un pays qui ne connaît pas les températures négatives paralysantes. Un bon manteau chaud mais léger sur les épaules, des bottes, un chapeau en feutre, des gants en cuir et un parapluie assez large pour protéger ses cheveux fraîchement brushingués des intempéries, et vous voilà prête pour sortir et apprécier la ville en hiver. Pratiquez les activités que vous ne pouvez apprécier que pendant cette période de l’année. Regardez votre calendrier. Un long week-end se présente ? Bookez une chambre à Ifrane ou à Oukaimden, et allez profiter de la neige avec la famille ou entre amis. La plage, le soleil et l’huile de monoï peuvent attendre.

Le bonheur dans les petites choses

Comme dit plus haut, le hygge est une stratégie de survie. Il ne s’agit pas de fuir ses problèmes, mais de prendre soin de soi pour mieux les affronter. Les Danois sont intimement convaincus que la santé mentale dépend du bien-être qui peut être atteint en trouvant de la joie dans les aspects les plus banals de la vie. Aux journées grises et moroses, le remède est de transformer les tâches quotidiennes en un jeu : écoutez vos émissions radio préférées pendant que vous préparez le dîner, pliez le linge propre devant un bon film… Bref, faites en sorte que les corvées soient un plaisir en laissant la quotidienneté devenir un catalyseur de fantaisie.

À défaut de le définir en un mot, le hygge c’est la poursuite du bonheur au quotidien, c’est être connecté au monde réel au moment présent et être reconnaissant pour ce que la vie nous offre de bon. Quand on regarde l’hiver à travers le prisme du hygge, on se sent beaucoup plus au chaud. Qui sait? Peut-être qu’après cet hiver, cette saison deviendra votre préférée.

Commentaires

Commentaire

loading...