A la une fil info

Oumaïma Abba, une créatrice engagée éco-responsable


À 30 ans, Oumaïma Abba est totalement en phase avec ses convictions. Elle est la créatrice de “With Oummey”, une marque prônant le changement d’habitudes pour un quotidien plus “green” et “healthy” que ce soit sur sa peau, à la maison ou pour l’environnement.

 Cette trentenaire propose ainsi des solutions éco-responsables sur son blog ou en ateliers (enfants et adultes) ainsi que des produits naturels made in Morocco. Une série de conseils qu’elle a, elle-même, expérimentés, adoptés et ajustés au fil des années après un déclic intervenu en 2013. “J’ai une peau à tendance acnéique, explique-t-elle. Aussi, comme tout le monde, ma routine beauté se résumait à l’application de produits connus qui ont fait certes leurs effets mais seulement un temps.” Cherchant une alternative sur Internet, elle est frappée par l’impact des procédés chimiques de l’industrie du cosmétique sur la planète. Horrifiée, elle décide de changer de rituel beauté et l’imagine beaucoup plus soft. “J’ai découvert les bienfaits des ingrédients naturels simples et multi usages comme les eaux florales, les huiles végétales et les huiles essentielles –tout particulièrement l’eau de rose, l’huile de jojoba et l’huile essentielle de tea tree- qui se sont parfaitement substitués aux produits industriels, et ce, sans risque pour ma santé, ni impact négatif sur l’environnement”, se réjouit-elle. Son problème d’acné résolu, Oumaïma Abba entame une véritable transition vers un style de vie “plus vert, plus sain, plus respectueux de l’environnement et plus économique au passage”, comme elle aime le manifester si bien.

Green power

En parallèle à son travail en communication, Oumaïma Abba se plonge dans l’univers green lifestyle. Elle dévore des articles et des livres sur les cosmétiques naturels, les gestes éco-responsables, questionne les pharmaciens et spécialistes en phytothérapie et enchaîne les DIY “Do It Yourself” pour fabriquer ses produits bio. Les mois passant, la jeune femme engrange de plus en plus de connaissances, devenant une référence auprès de ses amies et de son entourage. Aussi, ses proches la poussent à développer un projet autour de cette cause qui l’anime tant. C’est la naissance, en 2016, de “With Oummey”, “un blog qui relate à la fois mon expérience personnelle et qui se veut un canal de sensibilisation fédérant le grand public autour de notre responsabilité commune envers la planète”, soutient-elle. Sur son site, un tas d’astuces et de contacts pour devenir Madame et Monsieur écolo. Par exemple, pour en finir avec les bouteilles en plastique, véritable fléau planétaire, Oumaïma Abba met en avant la jarre en terre-cuite comme purificateur d’eau, ou encore le recyclage à travers les chiffonniers de l’association Bahri. En 2018, elle va plus loin dans son projet et lance deux produits : le dentifrice et le déodorant 100% naturel. Le succès est au rendez-vous. En 2018, Oumaïma Abba est accompagnée par l’incubateur social et green tech Bidaya du groupe SOS Pulse, donnant une autre tournure à “With Oummey”.

Une startup prometteuse

“Grâce à Bidaya, j’ai une autre vision de mon projet, lâche Oumaïma Abba. Au-delà de ma mission de cœur, j’ai pris conscience que “With Oummey” n’était pas un hobby mais un véritable business avec ses perspectives et ses impacts. En plus de l’entraide et du réseautage, l’incubateur m’a permis d’élaborer une stratégie à moyen et long terme”. Après les ateliers de sensibilisation pour enfants et adultes, la startuppeuse se concentre sur la fabrication d’un baume pour le visage et le corps. Telle une laborantine, elle compte expérimenter des recettes avec des produits du terroir. “C’est mon volet recherche et développement à mon niveau”, sourit-elle. Motivée et déterminée, elle se prépare également à suivre une formation en cosmétique et aromathérapie, tout en continuant d’alimenter son blog et ses réseaux sociaux. “Ma communauté qui me suit ne cesse de s’agrandir, passant de 300 personnes en 2017 à près 2000 aujourd’hui”, indique-t-elle, avant de confier que le confinement engendré par la pandémie de Covid-19 a été l’occasion pour elle de réaliser une introspection. Résultat : à l’heure où le monde est secoué et bouleversé par la crise, Oumaïma Abba est d’autant plus convaincue par le poids de son éco et éthique projet. 

www.withoummey.ma

Commentaires

Commentaire