A la une fil info

Kamala Harris, première femme élue à la vice-présidence des États-Unis

Écrit par FDM

À 56 ans, Kamala Harris est devenue samedi soir la première femme, et la première noire américaine, à être vice-présidente élue des États-Unis. Vêtue d’un ensemble blanc qui symbolise le mouvement des suffragettes, la sénatrice démocrate Kamala Harris a rendu un vibrant hommage aux générations de femmes qui lui ont ouvert la voie.

Première femme noire à accéder à un tel poste, Kamala Harris la vice-présidente élue des Etats-Unis a rendu samedi soir à l’annonce des résultats après 3 longs jours d’attente un vibrant hommage aux « générations de femmes » qui lui ont « ouvert la voie ».

La première vice-présidente des États-Unis, première femme noire et première femme d’origine asiatique à accéder au poste de vice-présidente élue a déclaré, au cours d’un discours à Wilmington que « bien que je sois peut-être la première femme à occuper ce bureau, je ne serai pas la dernière. » « Parce que toutes les petites filles qui regardent ce soir voient que c’est un pays de possibilités », a déclaré l’élue de Californie. La sénatrice démocrate a ainsi rendu hommage aux « générations de femmes » qui lui ont « ouvert la voie », évoquant sa mère arrivée d’Inde à l’âge de 19 ans. « Les femmes noires sont les piliers de notre démocratie », a-t-elle insisté avant de rappeler celles qui se sont battues, par le passé, pour le droit de vote des femmes, mentionnant le 19ème  Amendement de 1920. « Je me tiens sur leurs épaules », a-t-elle indiqué sans oublier les « femmes de 2020 » et les combats qui les attendent.

Commentaires

Commentaire