A la une Femmes du monde

Cléopâtre la divine pharaonne

Écrit par Fatéma Chahid

Elle est l’incarnation de la femme de pouvoir, séductrice, fatale et conquérante. Reine visionnaire et dirigeante de génie, elle assure la stabilité et l’indépendance de l’Egypte en mettant à ses pieds les deux hommes les plus puissants de Rome : Jules César et Marc-Antoine. Le cinéma lui a donné le visage d’Elizabeth Taylor.

“Si le nez de Cléopâtre eût été plus court, la face de la terre aurait été changée” écrivait Pascal dans ses “Pensées”. Une simple boutade pour saluer le mythe de l’incomparable pharaonne. Cléopâtre VII, fille du pharaon Ptolémée XII naît en 68/69 avant J.C.  à Alexandrie. La dynastie lagide des Ptolémée, gréco-macédonienne, descend d’Alexandre le Grand.

Alexandrie est alors la capitale intellectuelle et culturelle du monde, centre du savoir de l’Antiquité avec sa prestigieuse Bibliothèque qui accueille les plus grands savants et penseurs de l’époque. C’est là que la jeune Cléopâtre est formée aux sciences et aux arts. Elle se révèle surdouée et avide de connaissance. Pour elle “savoir, c’est pouvoir”. Fine lettrée, poète, elle est polyglotte parlant sept langues. Elle aurait écrit des ouvrages de cosmétiques, de poésie et de magie.

Elégante et raffinée, Cléopâtre cultive la beauté comme un art suprême. Les archéologues et historiens ont découvert le Kosmètikon de Kléopatra, un papyrus contenant des fragments de recettes qui révèlent quelques secrets de beauté de Cléopâtre, comme ses bains de lait d’ânesse, indissociables de sa légende. On raconte que Cléopâtre avait son propre troupeau de 700 ânesses.

Pour parfumer son corps, la reine utilisait l’huile essentielle de néroli ainsi que l’hydrolat de fleur d’oranger.

Elle doit la jeunesse de son corps ainsi que l’éclat de son teint à des massages quotidiens de jus d’aloe vera, alterné avec l’huile de cumin noir ou nigelle, tous reconnus pour leurs propriétés hydratantes et régénérantes. Pour son fameux maquillage, elle opte pour le bleu-marine sur ses paupières supérieures et la couleur vert d’eau pour ses paupières inférieures, sans oublier le trait de khôl noir étiré sur la tempe comme une aile d’oiseau.    

Cléopâtre fascine autant par sa beauté et son charme que par sa culture, sa vivacité d’esprit et son sens de la répartie.

Amants mais aussi alliés politiques

À la mort du pharaon, Cléopâtre a dix-sept ans. Elle hérite du trône d’Egypte mais son père y a mis une condition : elle doit épouser son propre frère Ptolémée VIII, âgé de onze ans. Cet inceste est dicté par l’obligation de garder pur le sang des Ptolémée. Très vite, les relations sont difficiles entre les époux.

Quand elle se sent en danger, Cléopâtre demande secours et protection à Jules César, empereur de Rome. Arrivé à Alexandrie, César demande à voir la reine Cléopâtre mais elle est absente : son frère l’a bannie. Sachant l’importance de cette rencontre avec l’empereur romain, elle monte un stratagème pour entrer au palais, enroulée dans un tapis à livrer au souverain. C’est ainsi qu’elle va apparaître aux pieds d’un Jules César ébloui d’emblée et subjugué. Habillée d’une tunique transparente, maquillée et parfumée, Cléopâtre incarne la beauté et la séduction absolues. Elle a 21 ans, lui en a 35 de plus. L’empereur tombe amoureux, envoûté par la magie orientale dans toute sa splendeur.

Amants, Jules César et Cléopâtre deviennent aussi alliés politiques : elle va se servir de lui et de l’armée romaine pour chasser son frère/époux du trône, le faire assassiner et reconquérir le trône ; de son côté, il va consolider sa présence en Egypte, le grenier à blé de Rome. Elle possède une fortune colossale,  héritage des Ptolémée. Cléopâtre propose à César de financer ses conquêtes s’il acceptait une alliance d’égal à égal. Elle tombe enceinte de lui et quand naît le petit Césarion, elle s’affirme alors comme la grande reine d’Egypte qui a su jouer de ses atouts pour tenir en respect l’empire le plus puissant de la Méditerranée.

Jules César fait un retour triomphal à Rome, aux côtés de Cléopâtre et de leur fils, Césarion. Elle y restera deux ans. Bien qu’impressionnés par le personnage, les romains sont hostiles à Cléopâtre qu’ils accusent de pousser César à devenir un dictateur, bafouant les lois de la République. Jules César est assassiné au Sénat, lardé de plusieurs coups de glaive. Cléopâtre a juste le temps de fuir avec son fils vers l’Egypte.

Amoureux au premier regard

À Rome, Octave, le nouvel empereur, jure la perte de l’Egypte et de sa reine qui a ensorcelé César. Il confie cette mission à un général, héros de guerre, couvert de lauriers, très beau, noceur, buveur et amateur de femmes: Marc-Antoine. Celui-ci convoque Cléopâtre. Il ne sait pas qu’elle a le génie de la mise en scène. La rencontre a lieu en pleine mer. Elle arrive à bord d’un navire d’apparat aux voiles pourpres, avec un équipage de naïades, une débauche de lumières, de musique et d’effluves d’encens. Cléopâtre est couchée sous un pavillon brodé d’or, parée comme une pharaonne dans l’éclat de sa splendeur. Elle a 27 ans. Marc Antoine tombe éperdument amoureux au premier regard. Lui, l’idéal romain de beauté qui fait fantasmer toutes les femmes, le puissant maître de l’Orient abdique devant l’amour et oublie toute idée de domination et de guerre.

Cléopâtre le convie à un banquet fastueux.

Les deux amants vont vivre dès lors une passion ardente, un grand amour partagé. Psychologue et habile, elle va noyer Marc Antoine dans un tourbillon de plaisirs. Pour le bien de l’Egypte, elle fait de lui son allié. À Rome, Octave enrage de cette vie de débauche que vit son général, ensorcelé comme César par cette reine qu’il traite même de prostituée. Marc Antoine est sommé de rentrer à Rome et d’épouser Octavie, la sœur d’Octave. Il laisse Cléopâtre et leurs trois enfants Alexandre Hélios, Cléopâtre Séléné et Ptolémée Philadelphus.

La dernière reine d’Egypte

Il revient au bout de trois ans, plus amoureux que jamais, répudie Octavie et se marie avec Cléopâtre. Il commet l’irréparable en rendant à l’Egypte tous les territoires conquis par les romains en Orient et proclame Cléopâtre “Reine des rois”.  Pour Rome c’est une trahison, une déclaration de guerre. Octave part avec ses armées. À la bataille d’Actium, les deux amants sont encerclés et leurs bateaux brûlés. Ils parviennent à fuir chacun de son côté.

Cléopâtre se refugie dans le temple qu’elle avait construit pour être son tombeau. Croyant sa bien-aimée déjà morte, Marc Antoine se transperce le corps de son épée. Elle apprend son suicide, plus rien ne la retient.

Refusant d’être capturée par Octave et humiliée publiquement à Rome, elle se prépare à mourir dignement. Parée de ses atours de reine, elle se donne la mort dit-on par la morsure d’un aspic ou du poison. Elle a 39 ans.

Quand Octave et ses soldats envahissent le palais, ils découvrent Cléopâtre couchée sur un lit d’or, vêtue des ses habits royaux, plus belle que jamais. Ni son tombeau ni son corps ne seront jamais retrouvés. Elle sera la dernière reine d’Egypte.

Sa vie comme sa mort ont fait de Cléopâtre une légende. L’art sous toutes ses formes s’est emparé de cette figure mythique, en particulier le cinéma, où, dans le film culte “Cléopâtre” de Joseph Mankiewicz, Elizabeth Taylor la fait revivre dans toute sa splendeur, aux côtés d’un Richard Burton aussi séduisant que Marc Antoine et Rex Harrison en Jules César.

Un monument égyptien, Abdelwahab, a célébré la pharaonne dans sa chanson “Cléopatra”.

Ô Cléopâtre, quel rêve de tes belles nuits

A plané sur les vagues et fait chanter les deux rivages

Ô Sirène des mers, ô rêve imaginaire !

Commentaires

Commentaire