Et si on en parlait

To be or not to be sex friends ?

Écrit par admin

Pour telle ou telle raison, on n’a pas toutes envie de roucouler dans les bras d’un amoureux. Il y a celles qui choisissent la solitude… et les autres, celles pour qui une vie sexuelle est indispensable à leur équilibre. Comment concilier ses besoins de sexe et son désintérêt pour le couple ? En ayant un sex friend, pardi !

« Depuis quelque temps, j’enchaînais les relations amoureuses et les déceptions de taille. Puis, j’ai rencontré R., le frère de ma meilleure amie… et mon sex friend ! Ensemble, on s’est éclatés et rarement je me suis sentie aussi en accord avec moi-même. Entre nous, pas de jugement, pas de faux-semblants, pas de mièvreries… On est libres de se voir quand on veut mais en contrepartie, on respecte la liberté de l’autre car on ne doit jamais perdre de vue qu’on n’est pas un couple, ce qui n’est pas facile tous les jours. Mais ça me convient pour le moment… Un sex friend reste une solution temporaire.” Leila, 32 ans, Casablanca .

Un sex friend ? Qu’estce que j’y gagne ?

Un sex friend peut présenter de nombreux intérêts et cette partie s’adresse bien entendu à celles d’entre nous qui ont fait le choix d’une vie libre, envers et contre tout. Les avantages de prendre un amant de ce type sont nombreux car pour résumer la chose, on a un homme dans sa vie sans pour autant en subir les inconvénients. Autrement dit, un sex friend ne nous fait pas subir ses soirées match entre potes, affalés sur le canapé au milieu du salon ; il ne laisse pas non plus traîner ses affaires aux quatre coins de l’appartement. Car un sex friend respecte notre confort, on n’a pas besoin de se coltiner sa famille tous les dimanches que Dieu fait ; et inutile de préciser qu’avec lui, le sexe ne s’apparente pas une habitude du quotidien. Quel est l’intérêt d’une telle relation ? Et bien le sexe, rien que ça ! Les sentiments, c’est bien joli, mais l’amour dans le cadre d’une relation sérieuse et durable peut parfois nous brider sexuellement. On attend le feu vert avant de lui faire une gâterie (et encore on le fait en mentant sur nos réelles compétences); on joue à la vierge effarouchée quand il propose, d’un air lubrique, d’explorer de nouveaux horizons ; on prétend qu’avant lui, on n’a jamais connu ça (dans la mesure du possible)… Bref, on l’aura compris, il ne s’agirait pas de laisser filer l’amour sous prétexte d’une sexualité trop débridée au goût de Monsieur. Avec notre sex friend, rien de tout ça ! Si on se voit pour un 5 à 7, c’est pour jouer, s’éclater, lâcher complètement prise. Et en guise de terrain de jeu, rien de tel que notre corps ! On ose tout lui demander et il accepte tout de notre part. Attention toutefois à fixer les règles du jeu dès le départ pour éviter les mauvaises surprises et des pratiques sexuelles qui ne seraient pas à notre goût. “J’ai divorcé après 15 ans de mariage et je vis seule avec mes deux enfants depuis deux ans. Je n’ai aucune envie de laisser un autre homme entrer dans ma vie mais quand l’option sex friend s’est présentée à moi, je n’ai pas réfléchi longtemps avant de dire “oui” ! M. est un de mes bons copains depuis quelques années et j’avoue que physiquement, je l’ai toujours trouvé très à mon goût. Un soir, alors que j’étais déprimée, il a su me réconforter et disons que la soirée a dérapé, mais de manière fort agréable. Nous ne voulions pas mettre un terme à notre précieuse amitié à cause de cet écart et en même temps, ce que nous avions ressenti était tellement fort que nous en redemandions encore. Du coup, on a fixé les règles de notre nouvelle relation : on se voit pour se faire du bien, passer du bon temps, sans aucun engagement. Pour une femme comme moi, hyper occupée par son boulot et ses enfants, n’ayant aucune envie de refaire sa vie avec un homme, c’est une relation gagnantgagnant.” Asmaa, 42 ans, divorcée.

Les limites à ne pas franchir

En bons sex friends qui se respectent, il faut toutefois être bien conscients de la ligne rouge à ne pas dépasser : l’intimité de l’autre. Car partager la sexualité de quelqu’un, ce n’est pas pour autant le connaître intimement. Ce qui nous relie à lui, c’est le fait qu’entre nous, l’osmose sexuelle atteint des sommets. Si ce n’est pas le cas, on passe son chemin, bien sûr, et on ne parlera plus de sex friend mais de “one shot”, en français, coup d’un soir. Si on partage sa couche plusieurs fois par semaine ou par mois, il n’est nullement question de sentiments et pour peu qu’on commence à sentir des papillons virevolter au creux de son ventre, on met immédiatement un terme à la relation ; à moins que ces sentiments ne soient partagés. Exit donc les réveils câlins, les p’tits déj’ au lit, les coups de fil à répétition, les messages amoureux, les dîners aux chandelles et les balades romantiques. Il faut aussi pouvoir admettre l’éventualité que l’autre puisse faire une rencontre amoureuse et décide alors de stopper cette relation. Pas de place pour la jalousie ! “J’étais très attirée par un ami et je n’attendais qu’une chose : vivre une relation amoureuse avec lui. Un soir, on est sortis ensemble, j’avais enfin ce que je voulais… du moins, c’est ce que je croyais ! Mais il m’a tout de suite mise en garde, il ne voulait pas s’engager et ce qui l’intéressait, c’était uniquement une relation sexuelle. J’ai accepté en pensant qu’avec le temps, il finirait par tomber amoureux de moi. Grosse erreur ! On se voyait souvent, on s’amusait bien ensemble, mais à chaque fois que je le quittais, c’était avec un sentiment de frustration et de tristesse insupportables à gérer. J’ai essayé de contenir ça du mieux que je pouvais, mais j’ai dû me résoudre à l’inévitable quand il s’est mis à sortir avec d’autres filles et qu’il est tombé amoureux de l’une d’entre elles. Il n’a pas compris que je réagisse aussi mal à cette nouvelle et que je ne veuille plus jamais le revoir. Je sais que je ne peux m’en prendre qu’à moi-même, car il a toujours été honnête… mais si c’était à refaire, je ne le referais pas.” Soumiya, 31 ans, célibataire.

Les sex friends à éviter à tout prix !

En première position, notre ex ! Cela nous aiderait à surmonter la rupture, et puis on se connaît par coeur, entre nous, ça ne peut plus déraper vers de l’amour. En plus, ça ne serait pas mal perçu (enfin pas aussi mal qu’avec un inconnu). Et puis… allez, suffit les faux prétextes ! Ce serait bien la pire chose car en lui rouvrant l’accès à notre nirvana, on brouillerait fatalement les cartes de notre rupture et on ouvrirait grand portes et fenêtres aux raisonnements du type: après tout, on a peut-être fait une erreur; avec lui, c’est tellement bon, d’ailleurs c’est encore meilleur qu’avant, et puis les enfants seraient tellement contents… En deuxième position, notre meilleur ami. Cela peut marcher, mais à condition qu’on ne croie absolument pas à l’amitié homme-femme, ce qui impliquerait qu’en fait, ce gars-là nous a toujours plu… Autrement, on passe son chemin car une belle amitié ne résistera pas à une sex friend relation. Les voies du sexe sont impénétrables et l’amitié pure et dure ne fera pas le poids. En troisième position, le gros macho. Celui qui pense qu’une fille, c’est une paire de seins et de fesses, et qui considère toutes les nanas comme des p***, à l’exception de sa mère et de sa soeur. Dans sex friend, il y a “friend”, alors on ne s’aventure pas avec n’importe qui sur ce terrain-là et on n’envisage pas ce type de relation si le respect n’est pas au centre de notre couche. Last but not least, notre grand amour. Non, non et mille fois non ! On le dit et on le répète, pas de sentiments entre sex friends, pas même un soupçon ! Oui il est beau, oui il est craquant, oui on lui donnerait le bon Dieu sans confession, oui on ferait n’importe quoi pour lui… et c’est bien ça le problème !

Sex friend pour toutes ?

Avant de se lancer dans ce type d’aventure, encore faut-il être sûre de pouvoir le gérer. A bien des égards, c’est le genre de relation idéale quand on sort d’une déception amoureuse mais bien entendu, il y a un revers de la médaille car nous ne sommes pas toutes spécialistes des sentiments. Outre le fait de risquer de tomber amoureuse de son sex friend, on peut aussi prendre goût à cette relation et passer à côté d’une belle histoire avec une tierce personne. Une relation avec un sex friend cache par ailleurs bien souvent une angoisse profonde d’être en couple et une peur certaine de l’engagement. Attention, donc, à ne pas se voiler la face…

Commentaires

Commentaire

loading...