Et si on en parlait

Les Marocains,éternels insatisfaits?Nadia, manager

Écrit par admin

46 % des Marocains ne vivent pas dans le bien-être. Telle est la révélation d’une
enquête réalisée par le Haut Commissariat au Plan. « Une petite moitié,finalement »,
disent les optimistes. « Des chiffres bien loin de la réalité », rétorquent les plus
désabusés. FDM a donné la parole aux uns et aux autres…

Nadia, manager.
â–  Il y aura toujours d’éternels insatisfaits ! Beaucoup se plaignent du chômage accru… Personnellement, je ne suis pas de leur avis. Je suis manager dans un palace, je recrute du personnel, mais les gens ne sont souvent pas à la hauteur. Ils répondent au profil que je cherche, certes ; mais après deux ou trois mois, leur productivité n’est plus la même. A mon avis, l’insatisfaction est due à la mentalité de chacun. Il y a des gens qui veulent toujours plus. C’est vrai qu’il faut être ambitieux, mais mieux vaut éviter d’avoir les dents trop longues ! Pour ma part, j’ai la conviction que je peux créer ma propre satisfaction. Je peux lire un bouquin, par exemple, et être très heureuse de ma journée. Je peux passer quelques heures à l’Ourika,et avoir assez de punch pour le reste de la semaine. Je peux m’offrir un massage, une manucure ou une pédicure et ça me procure une énergie positive immédiate. Le bienêtre peut passer par des petits gestes… C’est dans la tête que ça se passe !

Commentaires

Commentaire