A la une Et si on en parlait

Homme-femme (Im)possible amitié ?

Écrit par Khadija Alaoui

Les avis sont parfois tranchés sur cette question, et certaines études sont tout aussi catégoriques : l’amitié entre un homme et une femme est condamnée d’avance en raison de la barrière sexuelle. Explications.

Entretenir une relation d’amitié avec une personne du sexe opposé est pratiquement toujours placé sous le signe de l’ambiguïté, surtout au sein d’une société où les relations hommes-femmes sont fortement sexuées. Mais ce type d’amitié existe bel et bien, et serait déterminé par l’éducation, les conditionnements socioculturels et les croyances de chacun. En fait, cette crainte sous-jacente d’un passage à l’acte est fortement réductrice, et renvoie à l’idée selon laquelle l’homme et la femme ne peuvent être connectés qu’à travers leurs organes sexuels. Cet a priori est même clairement exprimé dans le film “Quand Harry rencontre Sally” (1989) : “Entre hommes et femmes, il ne peut pas y avoir d’amitié parce que le sexe fait toujours barrage”, explique, péremptoire Billy Crystal à une Meg Ryan dubitative. C’est d’ailleurs à ce même résultat qu’une étude américaine est parvenue. Celle-ci assure que l’attraction sexuelle ou tout au moins une relation romantique ne serait pas à exclure dans une amitié entre un homme et une femme, et la majorité des personnes interrogées sont d’accord pour dire que ces ambiguïtés demeurent nocives. En fait, ce sont les hommes, qu’ils soient en couple ou célibataires, qui peuvent ressentir une attirance sexuelle pour leur amie. “L’évolution a fait que les hommes doivent se montrer sexuellement opportunistes”, avance cette étude. Mais, même si l’attirance sexuelle semble ne pas altérer la relation amicale, vivre une romance serait la deuxième raison pour signer la fin d’une amitié. La première raison invoquée par les sondés est l’éloignement physique. Cette étude nous apprend également qu’un couple d’amis sur trois se serait déjà embrassé !

Désirs et mixité

Généralement définie comme une relation volontaire entre deux individus, non basée sur l’intérêt social, économique, la parenté et encore moins l’attirance sexuelle, l’amitié entre un homme et une femme est un concept relativement récent, même au sein des sociétés occidentales. La mixité à l’école puis au travail a favorisé l’émergence de nouveaux rapports entre les sexes. Cette amitié-là se nourrit de la confiance, de l’acceptation réciproque, de l’interdépendance affective, du soutien psychologique, voire matériel, de la complicité, de l’entente, etc. Autrement dit, un ami est quelqu’un qu’on connaît par cœur, une personne à qui nous nous livrons sans fard, en montrant notre vrai visage, et à qui nous confions nos peines, nos joies et nos angoisses. Or, rappellent unanimes les sexologues et autres psychologues, le désir a besoin de mystère, chose qui est absente dans une relation amicale. En fait, une amitié mixte se rapproche fortement d’une relation fraternelle saine et durable, de ces liens qui nous unissent à nos frères et sœurs et à nos parents, même si parfois une certaine attraction peut exister. Mais point d’attirance sexuelle qui pourrait faire basculer le couple d’amis dans un inceste symbolique. Pourtant, les relations amicales peuvent se muer en relation amoureuse pour de multiples raisons dont la plus importante est la survenue d’un événement déclencheur, comme un deuil ou une séparation. Mais il est tout aussi vrai qu’une relation amoureuse peut basculer vers l’amitié.

Ami-ami

L’amitié entre un homme et une femme peut être difficile à gérer, surtout lorsque les deux sont en couple. Les conjoints risquent de voir d’un mauvais œil ce type d’amitié. “Tout devrait être expliqué dès le début (ami de travail, ami d’enfance afin qu’il n’y ait pas de gêne ou de sentiment de culpabilité lorsqu’on vient à en parler. En effet, si nous projetons nos peurs et nos jugements sur ce que “l’autre penserait”, qu’il s’agisse d’un fiancé ou du conjoint, il le ressentira et une gêne persistera sur ce sujet-là”, assure la sexologue Amal Chabach. Mais ce n’est pas toujours facile à mettre en pratique. Le conjoint peut se sentir écarté de cette complicité ou ressentir une certaine jalousie. “J’ai toujours eu des amis masculins, et mon mariage n’y a rien changé. Mes potes sont même devenus amis avec mon mari, et lui n’est jamais jaloux quand je lui annonce que j’étais avec un tel. Il a confiance en moi, et il connaît parfaitement la valeur de cette amitié que je nourris à l’égard de mes copains”, explique Nora 29 ans. Son mari qui semble adhérer à son point de vue ne cache pourtant pas une certaine appréhension : “oui, l’amitié homme femme est possible, mais je pense qu’elle est aussi fragile que dangereuse, car il y a trop d’ambiguïté, et tout peut basculer. Personnellement, je m’interdis d’avoir des amies pour la tranquillité de mon foyer”, précise-t-il. La ligne si mince entre l’amitié, l’amour et le désir semble mettre un frein à ce sentiment supposé être platonique. Mais la tentation n’est jamais trop loin.

Témoignages

“Je peux tout dire et tout partager avec mon meilleur ami. Je considère Karim comme mon âme sœur. Il est celui qui peut me comprendre quand je ne vais pas bien. Parfois, un regard suffit, nul besoin de parler. Il me comprend plus que ma propre sœur. Et contrairement à une amie “fille”, je ne crains pas de sa part des ragots, une trahison, ou un manque de sincérité.”                                                                                                     Salma, 17 ans

“Ma famille voit d’un mauvais œil mon amitié pour Issam, et elle me dit que c’est haram, et que seule une relation d’attirance physique peut lier un homme à une femme. Pourtant, lui et moi avons chacun sa propre vie sentimentale. Entre nous, il y a beaucoup de pudeur. Nous connaissons nos défauts, nos faiblesses. Nous les respectons. C’est ce que j’aime dans notre amitié : on peut s’ennuyer ensemble, en toute liberté, sans faire semblant d’aller bien.”                                                                                      Malika, 22 ans

“Mon ex-mari est mon meilleur ami. Nous nous sommes mariés très jeunes par amour. Cette passion n’a pas résisté aux aléas du quotidien, et nous avons décidé d’un commun accord de nous séparer après 10 ans de mariage. Chacun de nous a refait sa vie, mais nous sommes restés liés, et nos enfants y sont pour beaucoup. Mon ex est devenu mon meilleur confident et conseiller conjugal. Notre relation est fondée sur la confiance et une bonne dose d’humour.”                                                                       Asmaa, 42 ans

“Pendant mes études, j’avais beaucoup d’amis, et j’avoue que je m’entendais à merveille avec l’un d’entre eux. On allait ensemble au ciné, en soirée avec les potes, on discutait beaucoup…  Mais au bout d’une année, il m’a avoué qu’il était amoureux de moi. Cela m’a beaucoup déçue, car il était comme un frère. Notre amitié a pâti de cet aveu. J’ai pris mes distances, et plus tard nous nous sommes perdus de vue… C’est bien dommage.”                                                                                     Hind, 27 ans

“J’entretiens de solides relations avec des hommes depuis de longues années. Contrairement aux amitiés féminines basées surtout sur la complicité, celles qui me lient aux hommes sont axées sur les échanges intellectuels et le savoir-faire, tout en s’inscrivant dans le cadre de la fidélité et de la confiance.”                                      Rajaa, 57 ans

Commentaires

Commentaire