Edito

L’amour d’un Roi

Écrit par Zineb Taïmouri

Faire le bilan des 20 ans de règne de SM le Roi est la règle que toutes les rédactions auront tendance à réaliser. Des faits têtus montreront avec une logique implacable que Mohammed VI a propulsé son pays, le Maroc, dans l’ère de la modernité et du développement. C’est cette approche que n’importe quelle rédaction au monde aurait choisi…

Mais, voilà, nous sommes les Femmes du Maroc, le magazine de la nouvelle ère, celle de M6… Nous sommes la génération qui a bénéficié de toutes les attentions de son Souverain, la génération en faveur de qui il a abattu les murs de la misogynie et de l’injustice, et à qui il octroyé des droits en dépit de toutes les résistances. Se contenter d’un simple bilan serait pour nous une source de frustration car aussi documenté soit-il, il nous paraîtrait trop terne ou trop froid puisqu’il lui manquerait un ingrédient essentiel : l’amour.

En effet, cet amour qui vient en reconnaissance de tout ce  que nous avions dit plus haut est un amour sincère, inconditionnel et éternel.

C’est cet amour qui nous a incité à aborder ces 20 ans de règne avec une approche inédite, dont le fruit est  ce numéro Collector que nous dédions à notre Roi.

Pendant près d’un mois, des équipes de photographes, de stylistes, d’artistes et de make-up se sont attelées à mener à bien cette mission. Des célébrités du monde de l’art, du cinéma et de la musique se sont prêtées avec grâce à des mises en situation préparées avec grand soin par nos équipes. Le but étant de rendre avec justesse des étapes cruciales du développement du pays.

Beaucoup d’imagination et un esprit créatif a été déployé, et le fil conducteur de ce travail n’est autre que ces grands chantiers de règne qui ont été initiés par notre Souverain dès son accession au trône de ses glorieux ancêtres. Il en est ainsi du Code de la famille, du Code de la nationalité, de l’égalité homme-femme et de la parité instaurée par la Constitution de 2011, de l’identité marocaine, de l’amazighité, de la liberté d’expression ou encore de la libéralisation de l’audiovisuel, etc. C’est aussi le cas des grands chantiers menés au cours de ces 20 dernières années et qui ont permis au Maroc de s’inscrire de plain pied dans le concert des nations modernes et développés.

La fibre artistique de nos équipes s’est éveillée pour interpréter de façon imagée certaines de ces belles réalisations, comme Al Boraq, le TGV marocain ou encore le pont à Haubans à Rabat qui est une vraie fierté nationale.

Les décisions historiques de SM le Roi, qu’elles concernent notre intégrité territoriale ou encore les liens séculaires qui nous lient au reste du continent africain, sont également mises en valeur à travers une vision artistique.

Érigé en priorité nationale par SM le Roi, le domaine culturel n’est pas en reste. L’art, le cinéma et la musique sont ainsi bien représentés, car reflet de l’identité plurielle du Maroc, de son image de tolérance et d’ouverture. Enfin, nous n’avons pas oublié le sport, ce formidable vecteur qui cristallise les passions. La qualification du Maroc au Mondial 2018 et la présence de plus en plus remarquée des femmes dans les stades est aussi un marqueur de l’évolution des mentalités. 

Ce numéro Collector que nous avons préparé avec beaucoup d’amour et de passion se termine avec des témoignages et des vœux. Des témoignages de celles et de ceux qui ont contribué à la réalisation de ce numéro spécial de FDM, et qui, grâce aux réformes et avancées politiques, économiques et juridiques, ont vu leur vie changer. Et enfin des vœux pour notre Roi, pour qu’il puisse continuer à nous conduire vers la voie du progrès et du succès. 

Commentaires

Commentaire