Déco

Passez au vert !

Écrit par admin

Si les terrasses fleuries connaissent un franc succès, c’est en particulier grâce au bien-être que procurent les plantes. Heureusement pour nous mesdames, l’option « végétation d’intérieur » permet d’embellir son chez soi, ou même son bureau. Découverte de ces plantes qui dépolluent l’air… et l’esprit !

Décoratrices en herbe
Il suffit de faire un tour rapide dans le rayon dédié aux plantes des grandes surfaces pour se rendre compte qu’il n’y a que l’embarras du choix. Grâce à Dame Nature, il existe une multitude de types, de tailles et de couleurs. Qu’elles soient fleuries ou vertes, les plantes d’intérieur font office d’objets déco et rajoutent un brin de naturel et de convivialité à toutes les pièces. En outre, elles regorgent d’un nombre considérable de vertus, tant sur le plan psychologique que sur le plan sanitaire. Elles diminuent la pollution, purifient l’air et font baisser la température ambiante. En plus, c’est agréable à voir et à sentir ! Un minimum de goût et de savoirfaire  transforme n’importe quelle femme en une véritable  décoratrice en herbe.

D’abord, l’élément vital indispensable à tout être naturel : l’eau. Généralement, il n’y a pas de règle car l’arrosage des plantes varie selon l’humidité et la température ambiantes. Cela dit, optez pour des pots en terre cuite car ils permettent aux racines de mieux respirer. Mais il ne faut pas trop arroser ; une fois toutes les quinzaines environ suffit. Ensuite, la lumière : il est préférable d’installer les plantes d’intérieur dans les endroits les plus éclairés de la maison. Mais attention à l’excès de soleil, car les rayons infrarouges peuvent brûler le feuillage. Si cela arrive, il faut immédiatement couper les parties atteintes.

Un air naturellement pur
La concentration de polluants à la maison serait de 50 % supérieure à celle de l’extérieur, à cause des bactéries et du monoxyde de carbone qui viennent se loger dans les espaces confinés. Les plantes d’intérieur ont le mérite d’être particulièrement dépolluantes car elles absorbent en grande partie le dioxyde de carbone, pour rejeter de l’oxygène et donc, de l’air purifié. En effet, lorsque les plantes respirent, elles s’imprègnent des particules novices en suspension dans l’air pour ensuite les évacuer via leurs racines. Alors, les micro-organismes contenus dans leur terreau les détruisent.

L’entretien est de mise
Les plantes d’intérieur sont très sensibles et fragiles aux agressions internes et externes. Il est donc primordial de les protéger et de les entretenir pour les maintenir en vie le plus longtemps possible, et préserver l’allure verdoyante tant convoitée.

Des plantes pour chaque pièce
De prime abord, il faut noter qu’il existe des catégories de plantes d’intérieur spécifiques à chaque espace. Pour les pièces à eau, comme les salles de bain et les cuisines, il faut privilégier des espèces robustes qui supportent l’humidité et la chaleur comme le bambou, l’anthurium, le papyrus et l’orchidée. Pour les chambres à coucher, il faut éviter les plantes aux fleurs parfumées qui risquent de déranger le sommeil. Le mieux serait de choisir plutôt les catégories à feuillage décoratif comme le Lucky bambou, l’areca ou le beaucarnea. Concernant les salons et séjours, il est préférable d’y installer des plantes de grande taille, en solo ou groupées afin d’obtenir un effet tropical et chaleureux. Vous pouvez choisir entre le yucca, l’orchidée, le dracaena et le ficus.

Commentaires

Commentaire

loading...