Déco

L’architecture musulmane en Espagne : un musée à ciel ouvert

Écrit par FDM

Grâce à ses arts décoratifs et son cachet particulier reflétant le génie arabe, l’architecture musulmane en Espagne est un véritable un musée à ciel ouvert, a affirmé M. Javier Galv?n Guijo, spécialiste du patrimoine et coordinateur général de l’Institut Cervantes de Fès.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée sous le thème ‘L’Architecture musulmane en Espagne », M. Guijo a présenté un exposé sur les dimensions sociale et culturelle de l’architecture arabe et islamique notamment en Andalousie, dont regorge les sites les plus impressionnants et significatifs des musulmans.

 » Le visiteur est pris par l’émerveillement et la magie du lieu qui abrite des chefs-d’œuvre patrimoniaux inestimables », a-t-il dit, expliquant que l’Espagne médiévale était très différente du reste de l’Europe occidentale. En effet le patrimoine culturel en Espagne est fortement influencé par deux traditions culturelles différentes, l’une islamique et l’autre chrétienne, a-t-il fait remarquer.

laalhambra33 5203111973_035f02f9dd_z

Selon lui,  » les constructeurs arrachaient les colonnes et les marbres des monuments antiques pour en décorer les édifices nouveaux marqués, ils subissaient l’influence de l’art grec cultivé par les chrétiens. Le génie arabe se trahit dans l’arc en fer à cheval, dans les arabesques, et enfin dans la disposition générale des formes architectoniques ».

Et de poursuivre que sous la domination des Almoravides et des Almohades, des architectes ont été formés dans les écoles. Ainsi ils ne vont plus chercher dans les monuments antiques et byzantins les éléments et les idées de leurs constructions, ils créent un style particulier, qu’on est convenu d’appeler moresque, parce que l’influence des Mores n’était pas étrangère à la direction des idées artistiques de cette époque.

espagne_alhambra pt62264-0
Cette rencontre a également permis de passer en revue plusieurs périodes historiques : Emirat et Califat de Cordoue, Almoravide, Almohade, Royaume de Taïfa, Nazari, tout en essayant de dévoiler les caractéristiques propres et distinctives de l’architecture de chaque époque, ses racines et sa projection dans le temps et l’espace.

Commentaires

Commentaire