A la une Culture

Lettres à Nour de Rachid Benzine à l’Institut français de Rabat

Écrit par FDM

C’est une pièce de théâtre poignante qui est présentée le mardi 8 mai à 20h à l’Institut français de Rabat : « Lettres à Nour » de l’islamologue Rachid Benzine nous donne une véritable leçon de philosophie sur la radicalisation des jeunes partis rejoindre Daech.

Un récit fort. Un échange terrible et bouleversant. La pièce de théâtre « Lettres à Nour » de l’islamologue Rachid Benzine est présentée le mardi 8 mai à 20h à l’Institut français de Rabat. Le roman « Nour, Pourquoi n’ai-je rien vu venir ? » à l’origine de la pièce, raconte l’histoire de Nour, interprétée par Mounya Boudiaf, partie un beau jour rejoindre l’organisation de l’Etat islamique. La jeune femme ne rompt pas le lien avec son père qui l’a élevé seul. Pendant deux ans, une correspondance s’installe entre ce père philosophe, épris des Lumières, persuadé que sa fille suit ses traces, et cette jeune femme de 20 ans qui, nourrie de connaissances, exprime sa révolte et sa soif d’un monde nouveau. Au-delà de tout, le père et la fille ne peuvent renoncer l’un à l’autre. Au-delà de tout, l’amour paternel et filial résiste tant bien que mal. Sur scène, le public assiste à une véritable leçon de philosophie et de compréhension des mécanismes qu’utilise Daech. Une histoire contée par Rachid Benzine qui fournit ainsi des pistes de réflexion sur les énormes enjeux de nos sociétés.

Commentaires

Commentaire

loading...