A la une Cuisine

Tarte fine aux prunes

Écrit par Amal El Madad

Ingrédients

 500 g de pâte feuilletée

 3 à 4 prunes

 3 à 4 pommes

 1 œuf

 4 cuillères à soupe de sucre

 Sucre glace pour saupoudrer

Préparation

1. Préchauffer le four à 160 degrés.

2. Éplucher les pommes et les couper en tranches fines.

3. Retirer les noyaux de prunes, et les trancher finement.

4. Dans un bol, placer les tranches de pomme, ajouter 2 cuillères à soupe de sucre et laisser macérer pendant 5 à 10 minutes.

5. Dans un autre bol, ajouter 2 cuillères à soupe de sucre aux tranches de prune et les laisser macérer pendant 5 à 10 minutes pour libérer leur jus.

6. Sur une plaque allant au four tapissée de papier cuisson, placer le rouleau déroulé de la pâte feuilletée.

7. Battre l’œuf dans un petit bol jusqu’à homogénéité. En enduire la pâte feuilletée en insistant sur les bords.

8. Placer dessus les tranches de pommes et de prunes en les intercalant comme sur la photo, en veillant à ne pas aller jusqu’aux bords de la pâte feuilletée.

9. Cuire au four pendant 20 minutes. La pâte doit bien gonflée.

10. Au moment de servir, saupoudrer de sucre glace tamisé.

interview de Amal El Madade

Vous défendez une cuisine saine, rapide à réaliser et savoureuse. Comment y parvenir chez soi ?

Manger comme ses ancêtres, voilà le secret. Ils privilégiaient les légumes de saison, les féculents et très peu de viande. Autrement dit, aucun aliment transformé, industriel ou trop sucré.

Pour réaliser cela chez soi, il faut veiller à manger de saison et local, en considérant que la nature est bien faite et que ce dont nous avons besoin à une saison donnée, la nature nous l’offre. Exemple des oranges sortent au moment ou notre corps a le plus besoin de vitamine C.

J’avoue que ce n’est pas évident à suivre, mais on peut y arriver…  Et puis, cuisiner tous les jours pendant une demi-heure fait du bien au corps et à l’esprit.

Quelles sont les raisons qui doivent nous inciter à opter pour le lunchbox ?

Trois arguments majeurs vous conduiront à adopter le lunchbox

l Le prix : cuisiner vous-mêmes vous reviendra presque toujours moins cher que d’acheter des repas tout faits ;

l La qualité : en apportant votre lunchbox, vous maîtrisez ce que vous mangez. Pas de conservateur, ni autres produits qui pourraient nuire à la qualité nutritionnelle de votre déjeuner ;

l Le respect de l’environnement : avec le lunchbox, vous réduisez considérablement vos déchets par rapport à un repas à emporter classique.

La réussite du lunchbox est une question d’organisation. Voici plusieurs astuces :

Préparez une plus grande quantité le soir afin de garder les restes pour le déjeuner du lendemain. Cuisinez le weekend ce que vous prévoyez de manger les lundi et mardi suivants. La deuxième astuce est ma préférée, car vous ne mangerez pas la même chose midi et soir donc variété et journée équilibrée garantie !

Vous pouvez sans problème conserver vos préparations pendant deux jours. En cuisinant le dimanche, vous pouvez préparer vos lunchbox du lundi et du mardi. Il n’y aura plus qu’à les attraper dans le frigo le moment venu.

Quels sont les aliments à consommer en automne pour une rentrée plein d’entrain ?

C’est le moment de se régaler avec de délicieux marrons grillés ou associés à un plat. Qui dit mois d’octobre dit aussi raisins, coing, noix ou encore figues. On n’oublie pas de manger deux incontournables de la saison : la pomme et la poire.

Pour les amateurs de choux, bonne nouvelle, c’est la pleine saison : chou-fleur, brocoli, choux de Bruxelles, à déguster crus ou cuits selon les envies. Mais l’aliment phare de l’automne, ce sont les courges (citrouille, courge butternut, potiron…) ! Ces légumes riches en vitamines A et en fer vont apporter un peu de couleur à nos assiettes ! Les légumes racines sortent enfin de la terre en octobre. Betterave, panais, topinambour, carotte, navet, la liste est longue ! Et rien de mieux pour se réchauffer que de les cuisiner en gratin ou encore en soupe ! υ

Commentaires

Commentaire

loading...