A la une Couple

Le portable, ami ou ennemi du couple ?


Le portable s’est introduit dans notre vie jusqu’à devenir omniprésent… même au sein du couple. Un outil de communication qui se transforme en véritable instrument de torture s’il n’est pas maîtrisé, comme le laisse entendre le psychologue-sexologue et thérapeute de couple, Aboubakr Harakat. Éclairage.

Dès que mon mari sort de la maison après une dispute, je ne peux m’empêcher de me jeter sur mon smartphone et de lui envoyer une série de messages… J’ai l’impression d’aggraver la situation mais j’ai tellement besoin de dire ce que j’ai sur le cœur…

Si votre mari sort, cela signifie qu’il ne veut pas poursuivre la querelle et qu’il veut respirer un peu pour que la situation se décante, alors pourquoi le bombarder de messages ? Peut-être qu’il ne va pas les lire tout de suite ou que les SMS vont l’enrager davantage. Même si vous vous excusez, évitez de lui envoyer une série de 30 messages dès qu’il a passé le pas de la porte. Lorsqu’on se rend compte de son erreur, on attend juste un moment pour que les esprits s’apaisent. Puis on lui envoie un seul message. Pas plus. Il ne faut pas que cela devienne compulsif car cela ne fait qu’irriter l’autre jusqu’à le rendre, au final, encore plus hostile.

Mon conjoint a toujours un œil sur le téléphone. Il m’explique que c’est à cause du boulot et qu’il faut que je comprenne sauf que je ne supporte plus. J’ai l’impression que notre vie est entrecoupée par le monde extérieur… J’ai envie de lui dire de choisir entre son portable et moi…

Faire du chantage est une mauvaise idée, car c’est rentrer dans un bras-de-fer qui se finira par deux perdants. Il est impératif de savoir faire une pause avec le téléphone. Et c’est tout à fait possible. Personne n’a de travail 24H/24. Regardez les médecins, ils ne sont pas d’astreinte tous les jours et ne restent pas devant leur portable en attendant qu’il sonne. Le portable est devenu une addiction. Lorsqu’on se connecte le soir, ce n’est pas à cause du travail, mais c’est pour lire les blagues envoyées par les copain(e)s et collègues ou pour tchater. Mais, n’avez-vous pas discuté avec eux tout au long de la journée ? Le portable nous détourne de l’autre et crée tout bonnement un fossé, pouvant nous amener à avoir une relation virtuelle évoluant en relation réelle. Il faut respecter le couple. Si on rentre à la maison, c’est pour voir son partenaire. On n’est pas en colocation. Ainsi, on passe du temps ensemble, avant de prendre, si besoin, le portable pendant quelques minutes, et de se retrouver de nouveau juste après.

Avec mon conjoint, nous sommes toujours en contact par messages, mais quand nous nous retrouvons au restaurant, nous échangeons si peu… Que nous conseillez-vous ?

Si vous êtes tout le temps connectés avec lui, qu’avez-vous à lui raconter le soir venu ? Le mieux est de lui envoyer un ou deux messages dans la journée, en lui demandant des nouvelles ou bien en lui glissant quelques mots doux. En revanche, n’asphyxiez pas l’autre. C’est nocif pour le couple. La distance est essentielle tout comme le mystère, à l’inverse de la promiscuité virtuelle. Car si l’autre ne nous manque plus, à quoi bon ? Ce qui est terrible avec les smartphones, c’est de l’assimiler à notre partenaire. En d’autres termes, avoir l’impression qu’il est à portée de main.

Mon conjoint ne comprend pas pourquoi je refuse de donner le code de mon téléphone. J’ai beau lui expliquer que ce serait une intrusion dans mon intimité, il ne veut rien entendre. Que faire ?

C’est une question de couple : soit on a confiance, soit on ne l’a pas. Car le téléphone fait partie de l’intime. Expliquez-lui qu’on ne lit pas le courrier de l’autre, alors pourquoi lire ses messages ? Dites-lui aussi que si vous étiez avec votre cousine, il ne vous dérangerait pas et vous laisserez papoter, sans s’interroger pour autant ? C’est pareil avec le téléphone. Si vous le souhaitez également, vous pouvez débloquer exceptionnellement le téléphone et lui dire : “Regarde ce que tu veux. Satisfait ? Je l’ai fait une fois, mais je ne le referai pas une seconde fois.”

Mon amie m’a dit qu’elle envoyait des sextos à son mari pour réveiller leur sexualité. J’en aurais bien besoin dans mon couple… Mais comment dois-je procéder ? Dois-je en parler d’abord à mon mari car peut-être va-t-il mal le prendre ?

Cela dépend de la nature de votre relation avec votre mari. Avez-vous l’habitude d’échanger ce genre de petits messages coquins ou de parler sexualité de manière un peu badine ? Car si ce n’est pas le cas, votre conjoint risque d’être choqué. Il sera peut-être content, mais interloqué. Ainsi, vous pouvez par exemple lui envoyer dans un premier temps une blague un peu osée et attendre de voir sa réaction avant de passer à l’étape suivante comme lui proposer une soirée “jeu de rôle”. Ensuite, laissez libre cours à votre imagination, car les sextos mettent un peu de sel et de piment dans la relation.

Une amie a eu des doutes sur son compagnon et elle a installé une application pour l’espionner. Elle a été rassurée et elle me conseille de le faire…

Ces applications mettent le téléphone en miroir, et c’est une mauvaise chose. C’est à déconseiller absolument ! Je pense qu’il faut laisser les couples évoluer comme avant, à savoir simplement et naturellement. Car si on commence à scruter ou à guetter le moindre mouvement de son partenaire, et bien forcément, on pourra mal interpréter certains propos voire avoir quelques mauvaises surprises. À ce moment-là, il faudra assumer. Après le choc et la colère, il faudra parler et poser le problème sur la table, avant de décider quoi faire et que construire après ?

J’ai l’impression que mon conjoint ne me regarde plus. Il a toujours les yeux rivés sur l’écran de son portable. Quand je lui en parle, il s’énerve… Cela devient pesant. Je ne sais plus quoi faire…

Pour le faire réagir, il faut un peu disparaître du radar c’est-à-dire vaquer à ses occupations. Car lorsqu’il va lever les yeux de son smartphone, que ce soit à table ou au salon, il ne va pas vous trouver. Il vous le reprochera certainement mais vous pourriez lui dire que comme il avait les yeux rivés sur son téléphone depuis des semaines voire des mois, vous avez trouvé des activités. Une discussion va s’ouvrir tout comme une mise au point qui amènera à canaliser l’usage excessif du téléphone et à poser des règles comme le mettre en silencieux à la maison ou ne pas l’avoir à proximité tout le temps. « 

Comment se dit-on “je t’aime” aujourd’hui ?

Avec des émoticônes… C’est affreux. Maintenant, on communique par des signes comme des petits cœurs de toutes sortes. Mais la meilleure manière d’exprimer son amour reste encore les mots, soit prononcés face-à-face ou durant un appel téléphonique, soit écrits dans un bref message. Vous savez Antoine de Saint-Exupéry disait : “Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction.” Et, il y a une trentaine d’années, l’un de mes amis y a ajouté : “C’est dans la même direction à condition qu’il n’y ait pas la télévision.” Aujourd’hui, comme la télé est devenue obsolète et le téléphone à proximité de main, on ne regarde ni dans la même direction, ni l’un l’autre… Alors, c’est quoi s’aimer ? Où est le couple si ce mot existe toujours aujourd’hui ? Les changements dans le monde sont impressionnants et la durée de vie d’une union limitée. Posons-nous les bonnes questions et remettons l’humain au cœur du couple !

Nos remerciements à Aboubakr Harakat pour ses précieux éclairages.

Commentaires

Commentaire