A la une Couple

Êtes-vous sur la bonne “line” ?

Écrit par FDM

Après maintes hésitations relatives au dating online, vous avez fini par vous laisser tenter. Pour ne pas vous retrouver sur le carreau, quelques précautions sont à prendre. Alors observez bien.

Si les modes de communication ont changé et les manières de s’aborder aussi, les basiques d’une relation restent et resteront toujours les mêmes. Attraction, respect, attentions, exclusivité et sérieux. Ce n’est pas parce que l’on est devant un ordinateur que ça doit devenir la pagaille. Le secret du succès ici, c’est justement de ne pas se brader et de ne pas rabaisser ses standards en prétextant la fameuse cool attitude.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

L’appli/le site sur lequel vous êtes inscrite sont des indicateurs “Dis-moi où tu traînes, je te dirai ce que tu cherches et ce que j’ai l’intention de donner.” À chaque application (ou site de rencontre) sa catégorie de fréquentants et ses spécificités. L’abonné de Tinder, Happen, Tango ne recherche pas forcément la même chose que celui de Meetic, Haters ou Lovescout. Certaines plateformes  sont sexuellement connotées et réputées pour n’offrir que des one night stand, d’où l’importance de savoir où vous mettez les pieds. Si c’est en connaissance de cause, tant mieux, autrement, changez de cercle. N’attendez pas d’un homme croisé sur Tinder qu’il vous offre une bague six mois plus tard ou même qu’il reste autant de temps à vos côtés… À quelques exceptions près bien sûr.

C’EST PLUTÔT BIEN PARTI SI :

Vous éprouvez un plaisir réciproque à échanger L’enthousiasme quand vous entendez votre messagerie vibrer, le petit sourire qui se dessine lorsque vous lisez ses mots. Comme vous n’avez aucun moyen de savoir s’il fait lui aussi la risette à la réception de vos textos, observez le temps qui s’écoule entre ses réponses. Réplique-t-il assez vite ou met-il deux heures à vous répondre ? Bon, ne devenez pas hystérique non plus. Les gens ont des jobs parfois…
Il vous propose de parler de vive-voix, puis de vous voir S’il a envie d’une vraie conversation télé- phonique et d’une vraie rencontre, c’est

C’EST RÂPÉ SI…

Son attention va decrescendo .Il écrit de moins en moins, vous répond de plus en plus rarement et ne manifeste plus l’enthousiasme du début. Ne vous mentez pas à vous-même. C’est un signe qui ne trompe pas. Cela dit, allez-y franco et posez-lui la question. Essayez de savoir ce qui l’a soudainement refroidi et éloignez-vous également. Vous êtes digne d’attention. S’il se montre incapable de vous en prodiguer, partez, la mer est remplie de poissons.
Il vous a “ghosté”. Le terme vient de “ghost”, “fantôme” en anglais. Les relations online ont donné lieu à un intéressant jargon. Pour information, le ghosting, c’est quand tout allait très bien entre vous jusqu’à ce que monsieur disparaisse sans laisser de traces. Plus un mot, plus un texto, plus un appel et cerise sur le gâteau rance, il est devenu injoignable. Pour celles qui l’ont déjà expérimentée, l’expérience est très difficile à digérer. Tournez la page et n’acceptez aucune excuse.
Le breadcrumbing. Encore un nouveau mot ! À traduire par “donner des miettes de pain”. Et vous en êtes la triste destinataire. Cet homme n’a pas l’intention de construire quoi que ce soit avec vous, il vous titille de temps en temps parce qu’il aime se rendre intéressant mais n’a dans le fond aucune envie d’aller plus loin. Vous prenez les miettes en attendant le steak sauf qu’il n’y en aura jamais. Il ne vous donnera rien de plus. Reprenez-vous, vous n’êtes pas une pigeonne !

Nos remerciements à Inka Rating, coach affectif, pour sa collaboration.
Pour plus d’informations : www.love-coach-cologne.de Email : [email protected]

Commentaires

Commentaire

Commentaires

Commentaire