Chronique culinaire

“La Table du marché”, nouvelle génération

Écrit par Myriam Nedjari

On connaît tous “La Table du Marché” de Marrakech, une adresse incontournable qui a su gagner la confiance de clients fins gourmets et gourmands. Aujourd’hui, la bonne nouvelle, c’est que l’enseigne a ouvert ses portes à Casablanca

L’ambiance et le service

Avant même de rentrer dans ce qui s’apprête à devenir un haut lieu de la gastronomie à Casablanca, la perspective sur le Casa Green Golf Club vous happe et vous coupe radicalement du chaos urbain de la ville blanche. Au loin, de la verdure, de la verdure… et de somptueuses habitations. Pour sûr, l’établissement est à la mesure des projets alentours.

La salle, spacieuse et épurée, est à la fois moderne et chaleureuse. Ici, les objets contemporains et les imposants luminaires côtoient l’ardoise et les boiseries, pour un côté “chalet” propice à la détente et au lâcher prise. Le fauteuil design, signé Capbell, sur lequel je suis invitée à m’installer ne laisse place à aucun sacrifice: il est aussi beau que confortable ! Autour de moi, des hommes d’affaires mais aussi des couples, venus déjeuner en tête-à-tête.

Côté service, le personnel est digne des plus grands établissements de la place. Disponibles, souriants, les serveurs sont aux petits soins sans pour autant être envahissants. Un grand bravo à toute l’équipe !

Dans l’assiette

Si vous êtes déjà conquis par le lieu, tenez-vous bien, car le meilleur reste à venir ! On dit bien souvent que l’on mange d’abord avec les yeux… mais à la vue des plats qui me sont servis, mon appétit ne fait que croître ! En entrée, j’ai opté pour la bisque créole de langouste aux piments doux et petits croûtons. Je suis avant tout interpellée par la générosité du morceau de langouste déposé au cœur de l’assiette. Avec sa belle couleur orangée, sa texture homogène et onctueuse et ses saveurs du bout du monde, cette bisque est tout bonnement délicieuse. Pour la suite, j’ai choisi le filet de bœuf, foie gras poêlé et son vrai jus de viande.

Pour être franche, j’ai d’abord été stupéfaite par le prix, à savoir 280 DH. Après tout, ce n’est qu’un morceau de viande… mais quel morceau ! Croyez-moi, le filet était si tendre que le trancher avec un couteau à beurre aurait été un jeu d’enfant. Le foie gras était parfaitement dénervé et le jus… diaboliquement bon ! Petit bémol cependant concernant l’accompagnement, un gratin dauphinois qui baignait dans le beurre et dont l’assaisonnement m’a paru un peu fade. Je n’y ai presque pas touché.

Et le clou du spectacle, mesdames et messieurs, c’est sans aucun doute le dessert. J’aurais pu choisir le fameux millefeuille vanille façon Christophe Leroy, qui est sûrement le meilleur qu’il m’ait été donné de déguster, mais j’ai cédé à la nouveauté. C’est donc sur la tarte moelleuse au chocolat et sa boule de glace à la vanille que j’ai jeté mon dévolu, une pâtisserie à mi-chemin entre la tarte et le moelleux au chocolat. Petite surprise agréable: la glace était préparée façon stracciatella, avec des copeaux de chocolat noir. Est-il bien utile de décrire la sensation éprouvée à chaque bouchée ? Je crois que la photo parle d’elle-même !

les petits plus sympa
–  Borne chargeurs de téléphones à la disposition des clients
–  Parking vaste
–  Wi-fi

à revoir…
–  L’accès au restaurant, dont l’emplacement n’est pas suffisamment indiqué.

Adresse : route de sidi messaoud, casa green golf club, bouskoura, casablanca
Type de cuisine : du lundi au samedi de 8h à minuit, et le dimanche de 8h à 19h
Type de cuisine : internationale
Tarifs : entrées de 80 à 180 dh, plats de 100 à 280 dh, et desserts de 65 à 80 dh

Commentaires

Commentaire

loading...