Chronique culinaire

Kasaï… sur les traces du dragon

Écrit par admin

Kasaï, c’est la nouvelle adresse de la gastronomie asiatique. Un endroit déjà culte qui fait partie, à peine ouvert, des incontournables de la ville blanche. On a testé et on vous le recommande chaudement.

Situé sur la promenade d’AnfaPlace Living Resort, le Kasaï, qui signifie “la maison du feu” en japonais,  élève sans conteste l’expérience culinaire à un niveau à la fois insolite et inédit.

Aux commandes des cuisines, l’enseigne a misé sur le célèbre chef Rob Shipman, qui a officié pendant six ans au restaurant Nobu de la capitale britannique. Une expérience de haut vol complétée par un voyage qui le mènera à travers le monde jusqu’au Japon, où il s’inspire de la philosophie des maîtres zen. Le rapport entre méditation et gastronomie ? Vous le comprendrez en dégustant les plats de ce chef dont la curiosité est loin d’être un défaut.

La déco

La conception du lieu a quant à elle été confiée à l’architecte designer Filippo Cantoia, inséparable acolyte du grand Philippe Starck sur de nombreux projets. Ici, le dragon est le maître des lieux. Omniprésent, on le retrouve sculpté dans le bois, la pierre, la lumière… Les salles privatives sont décorées avec des matières et des matériaux nobles et naturels : acajou, pierre de Taza, marbre brut, kimonos anciens et tissus spécialement créés pour les assises.

Le concept

Très spacieux, le restaurant dispose de salles privatives et d’un lounge, élément signature du Kasaï, idéal pour un verre entre amis ou en couple dans une ambiance décontractée et informelle. Autres must de l’endroit : le bar à sushis, qui propose une carte de cocktails haute couture ; et le tea room, idéal pour siroter l’une des nombreuses fragrances tout droit venues d’Asie tout en dégustant une pâtisserie maison. Et pour que l’expérience des sens soit entière, l’atmosphère est complétée par l’acoustique des sets lounge de DJs, sans compter l’attention particulière donnée à la mise en lumière. Bref, une ambiance à la fois chaleureuse et intime.

Le service

On a ici affaire à de vrais pros. Souriants, aimables, polis et surtout, maîtrisant parfaitement leur sujet, les maîtres d’hôtel du Kasaï connaissent leur carte sur le bout des doigts et viennent prendre de vos nouvelles régulièrement.  Le service est fidèle à la philosophie japonaise de l’izakaya, où les plats sont servis en “family style”. On partage donc tout, en toute convivialité et dans un esprit de découverte.

Dans l’assiette

Que vous dire… C’est beau, c’est bon et c’est très abordable ! Dans l’assiette, une explosion de couleurs, de saveurs inédites et de senteurs qui raviront vos sens. Quand on parle d’expérience Kasaï, ce n’est pas peu dire. Ici, la cuisine est audacieuse, moderne, originale, simple et sophistiquée à la fois.
Le must, c’est aussi la carte de pâtisseries que propose l’établissement, qui a pour la peine fait appel à un autre grand nom, Pascal Lac, considéré comme l’un des artisans français les plus brillants et les plus créatifs du moment.

Commentaires

Commentaire

loading...