Chronique culinaire

Gibraltar, le rocher multi-facettes

Écrit par Dina Khalil

Gibraltar… De loin, c’est un gros caillou dressé sur la Costa del Sol. De près, une forteresse que les Britanniques défendent avec ardeur depuis trois siècles et transformé en un haut-lieu de la finance off-shore et du jeu en ligne, tout en préservant son patrimoine historique et naturel.

Découverte d’une presqu’île, au confluent de l’Atlantique et de la Méditerranée, au charme so british, un brin vintage et pleine de surprises !

Que l’on y arrive en voiture ou par avion, la première impression est assez surprenante. L’aéroport international North Front de Gibraltar se trouve à seulement 1 km du centre-ville, et ne vous étonnez pas de voir des piétons ou des voitures traverser la piste : c’est la route pour se rendre sur le rocher.

Un patrimoine historique riche

Ce petit territoire, d’une superficie d’à peine 6,8 km2 est surplombé par l’emblématique rocher de Gibraltar qui culmine à 426 m, attraction touristique principale de la presqu’île et réserve naturelle peuplée par des macaques, les seuls singes sauvages d’Europe, venus de l’Atlas marocain. Ces singes sont protégés par un décret du gouverneur de Gibraltar, car une légende raconte que, s’ils venaient à disparaître, le royaume britannique perdrait Gibraltar. Mais si Gibraltar occupe une toute petite superficie, c’est sans compter le labyrinthe de tunnels des Upper Galleries creusés à l’intérieur du rocher sur plus de 50 km. Destinés à un usage militaire stratégique durant la Seconde Guerre Mondiale, ils sont aujourd’hui en réhabilitation et une partie est ouverte aux visiteurs désireux de découvrir les secrets qu’ils abritent et de connaître ce pan important de l’histoire de Gibraltar.

La ville offre d’autres sites historiques à ses visiteurs, à commencer par le Gibraltar Museum qui retrace l’histoire du Rocher depuis l’époque préhistorique et abrite les bains maures les mieux conservés d’Europe. Gibraltar possède encore de nombreuses traces de l’époque de la domination musulmane au VIIIème siècle, comme les vestiges visibles de l’ancienne mosquée sur lesquels a été construite la cathédrale catholique Sainte Marie, ou encore la Tour Carrée qui affiche un style arabo-musulman. Egalement à visiter, les grottes Saint-Michel qui datent de la Préhistoire. Classées “réserve naturelle”, elles se trouvent sur le Rocher et on peut y admirer d’impressionnantes stalagmites et stalactites. Ces grottes sont aujourd’hui transformées en auditorium où se déroulent de nombreux événements comme des conférences, des représentations théâtrales ou des concerts.

Gibraltar, côté nature

Pour les visiteurs désireux de découvrir et de profiter de la nature, Gibraltar offre aux visiteurs de magnifiques panoramas, terrestres ou marins. L’un des spots incontournables reste le belvédère qu’offre le sommet du Rocher d’où l’on peut apercevoir le Maroc, le port d’Algésiras et la Costa del Sol. On peut y grimper en voiture ou en téléphérique.

Le jardin botanique appelé “Alameda” a été créé en 1816 et s’étend sur six hectares recouverts d’une végétation luxuriante. La faune n’est pas en reste puisque, en plus des macaques, célèbres habitants de Gibraltar, on dénombre pas moins de 270 espèces d’oiseaux. Dans la baie de Gibraltar, on peut admirer, lors d’une excursion en bateau, trois espèces de dauphins. Gibraltar possède aussi 4 petites plages, dont la plus réputée Catalan Bay sur la côte est du Rocher.

Un lieu cosmopolite

Si à Gibraltar tout le décor, ou presque, a des connotations bien british qui lui valent le surnom de “petite Londres” – des rues aux bâtiments, jusqu’aux emblématiques cabines téléphoniques rouges et aux pittoresques relèves de la garde qui rappellent celles de Buckingham Palace- la population, elle, est un melting-pot d’origines diverses, constitué principalement d’ascendants britanniques, andalous, génois, maltais, portugais, ainsi qu’arabes et juifs originaires principalement du nord de l’Afrique. Un métissage sans doute à l’origine de l’hospitalité et de l’esprit d’ouverture qui caractérise la population.L’anglais est la langue officielle, et l’espagnol est parlé couramment. Cependant, les Gibraltariens ont un dialecte, le llanito ou yanito, mélange des deux langues et un soupçon d’italien.

Gibraltar, cité vibrante

La ville offre de nombreuses activités pour satisfaire tous les goûts : activités culturelles, sports nautiques,randonnées, centre culturel de King’s Bastion…

A l’intérieur des remparts, au centre ville, la place Casemates Square, bordée de terrasses de cafés et de restaurants, s’anime, de jour comme de nuit, aux rythmes des parades hebdomadaires et des music live bands. Elle est aussi le point de départ des virées shopping, hors taxes car Gibraltar est une zone free tax. Rendez-vous dans les nombreuses boutiques de la célèbre rue piétonne Main Street et flânez à travers le dédalle de ruelles qui l’entourent. L’architecture typiquement géorgienne et victorienne, empreinte des influences portugaise, génoise et arabe, confère à cette partie de la ville un charme authentiqueet très particulier.

En bord de mer, les deux marinas, Océan Village et Queensway Quay, offrent de belles promenades, sans compter l’ambiance de leurs élégants cafés et restaurants.

Un mix de saveurs 

Gibraltar met à l’honneur une cuisine aux accents méditerranéens, à base de produits de la mer. La mixité se retrouve aussi dans la gastronomie locale puisque vous pouvez déguster un fish & chips ou une paëlla dans le même restaurant !

Que ce soit pour sa situation unique, son histoire, sa nature, sa diversité culturelle, Gibraltar réserve plein de surprises à ses visiteurs et surtout l’accueil chaleureux de ses habitants !

Guide pratique Gibraltar 

Y aller :

En voiture : Gibraltar se trouve à 15 km au nord d’Algésiras. De la frontière espagnole, La Linea de la Concepcion, on peut y accéder en bus ou même à pied (environ 15 minutes de marche).

En ferry au départ de Tanger.

Par avion : la Royal Air Maroc a mis en place, depuis le 29 mars 2015, une ligne Casablanca-Gibraltar, via Tanger. Deux vols hebdomadaires, les jeudis et dimanches, permettent d’accéder au Rocher en moins d’une heure depuis Casablanca. Infos et réservations sur www.royalairmaroc.com

Formalités pour les ressortissants marocains : 

Être titulaire d’un visa Schengen à entrées multiples.

Monnaie : 

La monnaie est la livre gibraltarienne. Cependant, les livres britanniques et les euros sont acceptés partout

Informations touristiques :

Gibraltar Tourist Board, Casemates Square, Tel : +350 20045000

E-mail : information@tourism.gov.gi

Website : www.visitgibraltar.gi  

www.facebook.com/visitgibraltar

www.twitter.com/visit_gibraltar 

Nos bonnes adresses :

Pour se loger :

Le Sunborn Gibraltar : hôtel-yacht de luxe 5 étoiles amarré dans la marina d’Océan Village qui propose un hébergement de style original, une piscine à débordement, des ponts-terrasses, un restaurant panoramique, ainsi qu’un casino.

Sunborn Gibraltar – Ocean Village Marina

Tél. : +350 20016000

Web : www.sunborngibraltar.com

Pour manger :

Spécialités espagnoles et poisson :

La Mamela – Sir Herbert Miles Road, Catalan Bay

Cuisine italienne : Café Solo – Unit 3 Casemates Square

Cuisine internationale dans le joli cadre d’une marina : The Landings – Unit 15, Queensway Quay.

Tea-time à l’anglaise : Mons Calpe Suite – Top of the Rock.

www.monscalpesuite.com 

 

Commentaires

Commentaire