A la une Carriere

Télétravail : comment rester productive !


Non, en mode télétravail, on ne reste pas en pyjama, à buller à son rythme ! Si on n’est pas physiquement présente au bureau, il s’agit quand même de trimer dur, gérer son planning et ses tâches, tout en restant joignable, en temps réel. Conseils et astuces pour rester performante, à distance.

L’organisation de travail du futur

L’essor galopant des nouvelles technologies de la communication a contribué à l’émergence d’une forme d’organisation atypique du travail : le travail à distance. Flexibilité oblige, le télétravail s’impose, peu à peu, dans le paysage des entreprises, pour des raisons diverses et variées : difficultés de transport accrues dans les grandes villes, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, sans oublier les gains de productivité pour l’employeur. En effet, à partir de son home office, lesté d’un simple smartphone et PC connecté, on peut envoyer ses reporting à toute heure de la journée, recevoir son courriel ou suivre l’évolution d’un dossier, tout en restant à la disposition de sa hiérarchie. Le top 5 des métiers concernés par cette vague de fond : consultants, commerciaux, journalistes, et tous ceux qui exercent dans les solutions informatiques, le marketing ou la communication… Qu’on soit travailleur indépendant, entrepreneur sans local professionnel ou salarié embauché en régime mixte, on peut, alors, adopter le working en solo, à plein temps ou ponctuellement. Même si la donne n’a pas que des avantages…

Les pièges où ne pas tomber

se sentir en roue libre 

Non, vous n’êtes pas en mode je travaille quand j’en ai envie, na !, mais dans une logique de responsabilisation individuelle, performance et obligation de résultat. Vous avez donc les mêmes objectifs à tenir que n’importe quel salarié, usant ses fonds de pantalon sur sa chaise de bureau ! À noter que cette forme d’organisation de travail est basée, avant tout, sur le rapport de confiance que fonde sur vous, votre employeur. Certes, ce dernier n’a plus la possibilité de vérifier votre durée effective de labeur ou la gestion de votre agenda professionnel, mais vous êtes comptable des tâches à réaliser, en temps imparti. Procrastiner ou se rouler en boule sous la couette, pour cause de déprime matinale, ne sont donc, définitivement, pas à l’ordre du jour !

se démotiver facilement

S’Il est clair que le silence est un atout pour une meilleure concentration (fini les open space bruyants et la voix stridente de votre voisine de bureau au téléphone), il a également pour corollaire négatif la solitude et l’absence d’échanges et de partage avec les collègues. Ceci peut entraîner, au fil du temps, un problème de cohésion et de performance au sein de l’équipe. Il faut donc savoir en doser présentéisme (on passe des coups de fil pour s’informer, rester en contact avec les autres ; on débarque de temps en temps au bureau) et éloignement géographique, pour ne pas disparaître des radars. En outre, certaines personnes, plus que d’autres, vont ressentir un besoin de proximité, voire aspirer à être encadrés (recadrés) par leur n°1, à l’occasion de réunions effectives régulières ou de visio-conférences en virtuel.

mélanger les genres

Soit. Vous sévissez à la maison. Mais cela n’implique pas de se laisser distraire par tout et n’importe quoi, car vous êtes, malgré tout, en situation d’activité professionnelle. Exemples de tentations : votre maman qui vous sollicite pour papoter une heure sur What’sapp ou pour une course, ou encore votre conjoint qui vous demande de lui préparer un repas sur le pouce, car il rentre entre midi et deux. Sachant que les motifs de déconcentration ne manquent pas (comme ce linge, sous votre nez, qui ne demande qu’à être plié !), communiquez, de grâce, à vos proches, vos horaires de travail, en précisant que ceux-ci ne souffrent pas d’interruption !

S’organiser en pratique

logistique et conditionnement psychique

Driing! Le réveil sonne ; on se lève et on  se prépare, comme pour sortir : rituel douche/habillement/petit déj’ vitaminé. La tenue de combat, quoique décontractée (jeans, tee shirt), est nécessaire et signe le début d’une journée de boulot. Important aussi de s’astreindre à des horaires normaux de travail, ne serait-ce que pour pouvoir communiquer avec les collègues, et caler votre rythme sur le leur. Par ailleurs, comme il n’y a pas de rupture trajet-maison pour opérer la transition entre les deux univers (privé et pro), vous pouvez commencer, par une bonne marche matinale, avant de revenir, d’un pas enjoué, à votre maison “bureau”.

espace de travail et organisation

Hors de question de s’affaler dans un canapé ou d’aller s’avachir dans son lit ! Vous devez jouir d’un coin (ou mieux, une pièce fermée) dédié à vos activités professionnelles, avec un vrai bureau doté de tous les outils de travail indispensables : ordinateur, imprimante, scanner, photocopieuse et fax. L’espace de travail doit être lumineux, clair, et agréable. Il s’agit aussi de connaître sur le bout des doigts tous les logiciels utiles à votre travail, ainsi que de maîtriser les fonctions de téléconférence de Skype, Google etc., pour assurer la connexion, en cas de réunion importante.

la to do list journalière

Avant de démarrer sa journée, on se concocte une liste comportant toutes les tâches à accomplir, selon un planning horaire bien quadrillé! Si vous avez des rendez-vous à l’extérieur, il faudra en tenir compte pour rééquilibrer sa charge de travail. Une plage horaire peut être dédiée en fin de journée, à la gestion des mails et au volet interactif avec l’équipe. Au sein de cet agenda militaire, il importe néanmoins de ne pas négliger les pauses. Celles-ci permettent de se dégourdir les jambes, d’insérer les choses qui détendent (surfer sur Facebook, faire un peu de rangement, en écoutant de la musique, grignoter une douceur), voire sortir déjeuner à l’extérieur, pour s’aérer l’esprit.

faites le point à chaque fin de semaine

Avec votre responsable ou chef, il est tout à fait souhaitable de rediscuter des dossiers ou tâches, en fonction de l’ordre de priorité ou du délai imposé. Car l’employeur, sous prétexte de travail à distance et de disponibilité quasi totale, ne doit pas vous solliciter à outrance ou vous surcharger de missions intenables, au niveau des dates de rendus…

savoir éteindre son pc

Votre journée de travail écoulée, DÉCONNECTEZ-VOUS, et repassez en mode cocooning ! En effet, on profite, également, du temps de transport économisé, pour passer une heure supplémentaire et précieuse en famille… 

Commentaires

Commentaire